>> Rejoignez nos 23653 membres
Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

bb24092_790

 

Par Paul Bernard as. Popol61

 

L’histoire que je m’en vais vous conter se déroule en l’an 2008. Le rendez vous avait été pris par moultes fanatiques halieutiques, pour un duel acharné, carbone à la main, intitulé Breizh Battle.

 

Cette bataille a réellement débutée un vendredi soir du mois de juin, avec l’arrivée d’une délégation bigoudène, portant le nom de Bigoud’Team, et composée de : Nico29/44, Martin, Fario29, Fabigoud et Spawn21. Ces guerriers, armés de fleurets venaient affronter la Gauloise Team (Bebel, Juju22, Franeklepechu et Popol61), sur ses terres, au centre de l’Armorique. Le règlement ne stipulait aucune règle particulière, excepté celle concernant les tailles de capture, et la remise à l’eau dans de bonnes conditions, le tout avec des appâts artificiels

 

Les mailles étaient fixées relativement haut, promettant ainsi un duel halieutique de qualité :

 

-         Brochet : 60 cm

-         Sandre : 40 cm

-         Perche : 30 cm

-         Black-bass : 30 cm

 

bbt0909_480Le rendez-vous avait été fixé, au centre de la bourgade rennaise, et les premières cervoises ne tardèrent pas à couler, au rythme des histoires, rires, et jeux d’esprits. La nuitée fut courte, et rapidement, le samedi matin, nos deux équipes rejoignaient l’étang du Boulet, spot prometteur pour le broc, la perche et le sandre. Les fleurets furent rapidement montés, les boîtes d’artifices embarquées sur les diverses embarcations (float tube, barques et canoës !). 

Rapidement, les premières attaques eurent lieu, mais nos hameçons manquant de piquant, aucun poisson ne fut officiellement capturé !

 

Les poissons se montraient tatillons, et ce n’est qu’à la fin du premier round (celui précédent le casse croûte), que Maître Nico ouvrait le bal pour la Bigoud, avec une perche maillée…

 

Ndlr : cette perche aura fait couler beaucoup d'encre quant à de son homologation. Le gauloises crew aura même porté réclamation stipulant que ce poisson aurait été capturé après l'heure de début de l'apéro et donc de fin de la manche. Pour sa défense la team bigoud' répondra que des 2 équipes se furent bien les finistériens, en bons bretons qu'ils sonts, qui se présentèrent les premiers au point de rendez vous pour l'apéro.

 

bb24093_533La Gauloise se renforçait avec l’arrivée du Sieur Juju, et promettait de se reprendre, après la collation, pour recoller au score. Malgré tous les efforts déployés par les deux teams, les becs restaient cloués. L’heure était donc à l’innovation, et à ce petit jeu, seul Seigneur Franek réussissait à décapoter grâce au « downsizing », mais ses deux sandres ne rentraient pas dans la maille… Moultes techniques nouvelles furent employées : biroute bait (prototype créé par Franek, d’une rigidité peu commune sur le modèle hard, et à l’inverse, presque flasque, pour le modèle soft…) ; buzzbait monté en potence sur des jerks baits plongeants ; train de leurre de surface… 

Mais rien n’y changea, et c’est sur une victoire de la Bigoud que s’achevait cette première manche. Le chambrage commença, les vannes fusaient, et les Gaulois jurèrent qu’on ne les y reprendrait point. 

Le convoi repris alors la route pour Rennes, et un banquet bien appréciable, magnifiquement orchestré par la famille Bebel. La chaleur de l’accueil et des breuvages concoctés firent passer à trépas l’idée d’une seconde manche crépusculaire. La marmite de potion magique fut rapidement avalée, accompagnant à merveille les tripailles porcines. 

Suite à une nuit réparatrice, nous reprîmes la route pour en découdre dans un second lieu, connu des pêcheurs bretons pour sa caractéristique halieutique : la présence de Black-Bass. Et les Gaulois, fondus de plastique, avaient prévu d’ajouter un artifice au règlement, avec la distribution d’un prototype unique de leurre (le Biroute Bait, cité plus haut). Né de plusieurs heures de réflexion, celui-ci permettait de doubler les points de ses prises.

 

bb2309_400L’envie était plus que présente, puisque plusieurs de nos participants n’avaient encore jamais croisé la route de ce fabuleux combattant à grande bouche (dénommé largemouth bass), dont la traque est si excitante. Dès le déjeuner englouti, les embarcations furent habilement positionnées au ras des bordures. Les techniques employées furent nombreuses (skipping, pitching, drinking, cranking, kong king, et autres biroute baiting…) pour amadouer tout carnassier présent.

 

Les différents postes de tenue des poissons furent rapidement repérés, et matraqués de tous types de leurres. Les premiers poissons ne tardèrent pas à sortir de leur élément, mais de taille illégale, dans le cadre de cette joute. Chacun y mit du sien, et cette journée s’avéra plus prolifique que la précédente, malgré la taille lilliputienne des prises de la Bigoud Team (ndlr : malgré des journées entières de réflexion poussée notre ami popol n'aura probablement pas trouvé de descriptif plus poussé encore que celui de lilliputien. Autrement jureons qu'il l'aurait utilisé pour décrire les prises de son équipe).

 

Techniques, Tactiques, Rhétoriques, les feintes utilisées par la Gauloise Team pour déstabiliser l’armée bigoudène ne suffirent pas, et le score s’aggrava (0-2) grâce à un Black-Bass maillé pour Spawn. 

 

bb24094_522La journée s’achevait sur ce score terrible, synonyme de défaite cinglante pour les gaulois, qui ne purent cacher leur détresse. La route pour rejoindre femmes et enfants étant longue, il ne nous restait plus qu’à rejoindre nos chariottes, pour hisser les bateaux hors de l’eau, non sans un dernier verre partagé.

 

Le bilan de ces deux journées est relativement simple : une belle victoire de la Bigoud Team malgré la difficulté de postes pourtant prometteurs, une franche camaraderie entre tous les participants (Nico, Ju, Fab, Seb et Tinmar pour la Bigoud Team, Bebel, Juju, Franek et moi-même pour la Gauloise Team), une passion commune partagée, un respect de nos adversaires, et surtout, un bonheur incalculable de se retrouver… 

 

Bref, un week-end halieutique qui restera gravé (sur un menhir bien sûr !), mais les Gaulois ont été contactés par leurs dieux quelques jours plus tard, pour les avertir que plusieurs règles halieutiques ont été bafouées :

Plusieurs dérives ont été irrégulièrement coupées, les embarcations bigoudènes apparaissent disproportionnées à celles des Gaulois (float tube contre bass boat, un dessin ne sera pas nécessaire), certaines combinaisons de leurres paraissent ambigües (notamment le buzzbait monté en potence sur un Jerk Bait très plongeant)

 

Aussi, lors du match retour qui aura lieu fin Septembre, une attention toute particulière sera apportée au respect des règles. D’ailleurs en parlant de ce match retour, prenez gare amis Bigoudens, les gaulois viennent vous envahir, et notre volonté de gagner n’a d’égal que notre soif… Vous êtes prévenu, on arrive !!!!!

 

Nous parlons de cet article sur le forum : http://www.pecheaubar.com/punbb/viewtopic.php?id=16568

Annonces
Pub
Pub
Pub
Pub