>> Rejoignez nos 23889 membres
Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

battle09bg_780

 

Par Olivier Belin (as. Bebel) 

 

Mais non, personne ne trépassa, seuls quelques cadavres de verre sont à déplorer. Mais ceci est bien loin du sujet qui nous concerne. Suite à une première manche en eau douce, ou malheureusement les points se sont comptés sur les doigts d’une main, et qui a vu les bigoudens monter sur la seule marche du podium, les gaulois se devaient de relever la tête. Le Finistère fut le théâtre de cette nouvelle joute fratricide.

 

La Team Bigoud était forte de quasiment l’ensemble de son effectif

tbigpres_780

 

La Gauloise ne pouvant rivaliser en nombre,  n’avait donc comme ressources que de faire appel à la légion étrangère. Crapaud et Crapette, ainsi que Mika33 rejoignirent alors la horde barbare, le vendredi soir, le cœur enjoué, parés pour en découdre.

tgaulpres_780

 

Cette première soirée n’avait d’autre choix que de voir couler à flot la potion magique, les belligérants se devant d’être à 100% pour le premier round qui allait débuter au soleil levant.

Pour ce 2ème Breizh Battle, seuls les bars de plus de 42 cm pouvait être validés. Les points doublaient pour chaque dizaine dépassée (je m’explique : 42 -> 50 cm = 1 point ; 51 -> 60 cm = 2 points ; 61 -> 70 cm = 4 points et ainsi de suite …).

 

1ère manche

Aux aurores, les aller-retour allaient bon train sur la cale pour mettre à l’eau les 3 kayaks et 4 bateaux motorisés.

Les étoiles faisaient place au ciel azur, c’était l’heure du démarrage des hostilités.

Il ne fallut pas attendre 5 minutes pour que les Gaulois fassent tourner le panneau d’affichage.

 

First shot – first point.

btbtg1_500Le poisson était actif, de petites chasses démarraient ça et là.

 

Nombreux étaient les prédateurs qui s’étaient donnés rendez-vous dans la baie, en effet, en plus du labrax, les caïmans bretons et maquereaux étaient de la partie.

 

Tout le monde ou presque allait avoir son lot d’émotions, et certains un peu plus que d’autres.

Et oui, Lélé fut le champion toutes catégories, avec un poisson de 70 cm, rien que ça. « Bravo, bravo !!! », s’exclama le foule en délire au moment de la pause déjeuner.

 

L’après-midi allait être le théâtre d’une bataille acharnée, grâce entre autre à une taille moyenne de captures plus élevée.

 

btbtg2_500Il y eut tout de même 3 poissons de 60 cm, et d’autres autour de 50 à se faire duper.

A la fin cette magnifique journée ensoleillée, (comme quoi tout est possible en pointe finistère) les locaux  passent la ligne d’arrivée avec une courte tête d’avance, et oui un seul petit point séparait les 2 équipes.

 

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, il parait, il n’empêche que Nico récidiva, et grâce à ses 3 poissons valides et ses 6 points, il fit pencher la balance de son côté.

 

Troisième mi-temps

 

btbtg3_500Place ensuite à la 2ème mi-temps, non pardon, la troisième.

Et oui, nous sommes comme ça, pour être sur qu’il y en ait une, nous préférons qu’elle soit en deuxième position. Et bien nous en a pris, nous ne furent pas déçu.

 

Erwan nous mit les petits plats dans les grands, et nous concocta un met digne d’une grande toque. Un BIG BIG BIG BIG UP au chef cuistot pour ses brochettes de lottes à la sauce roquefort.

 

La soirée ne pouvait se terminer sans un cap’s fight, qui fut brillamment remporté par les locaux, passés maître en la matière. Décidément, les Gaulois ne sont pas dans leurs assiettes, ou alors celles-ci leur firent tourner la tête. Mais soyons sport, leurs adversaires sont tout simplement des géants.

 

Dimanche, dernier jour et dernière manche.

 

Pour ce last one, changement de secteur. Quelques convives nous ayant quitté, personne n’a eu à ramer, façon de parler, car la pêche fut autrement plus ardue que la veille.

Place à une journée sans vent, une eau cristalline, et une densité de poisson plus faible. Aïe, aïe, aïe.

Effectivement, la journée fut beaucoup moins prolifique, malgré des stratégies très variées, tout comme les zones de pêche fréquentées. A la mi-journée, un seul poisson maillé était au vivier.

Et devinez par qui il fut leurré ?

Par Spawn21, bien sûr, qui nous refait le coup du premier battle, tout comme Nico l’avait fait la veille.

Mais ceci, n’empêcha aucunement de rire à gorge déployée, tout en se sustentant modestement.

 

btbtg4_500Après le déjeuner bien mérité, 2 nouveaux keepers (poissons maillés) de 50 cm furent à rajouter au compteur (1 chacun). Pourtant une bande de bar fit l’objet de toutes les attentions et de nombreux poissons fendirent l’onde tout au long de la fin de manche. Mais malheureusement, aucun d’eux n’atteignait la barre de 42 cm.

 

L’après-midi est fini, il faut se résoudre à plier les gaules de ligne, charger les charriottes, et pour chacun reprendre la route de son foyer.

 

Mais quel magnifique week-end !!!

 

A nouveau la convivialité et le plaisir de partager un moment entre barj’nautes étaient les maîtres mots. Un méga BIG UP aux Bigoudis pour leur accueil chaleureux. Merci de nous avoir fait découvrir votre somptueuse contrée.

 

btbtg9_780

 

btbtg7_780

 

btbtg8_780

 

btbtg6_780

 

btbtg5_780 

 

Un Gaulois qui vous veut que du bien. Bebel.

 

Nous parlons de ce compte rendu de battle sur le forum, N'hésitez pas à venir nous livrer vos commentaires en cliquant ici : http://www.pecheaubar.com/punbb/viewtopic.php?id=18065

 

Annonces
Pub

Pub

Pub

Pub