>> Rejoignez nos 26248 membres
Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

cp16

Par Paul Bernard (as Popol61 sur le forum)

La semaine dernière, je me suis souvenu de l’engouement qu’avait provoqué la mise en place de la pétition pour la sauvegarde du bar. Une vingtaine d’associations regroupées autour d’une même thématique:  préserver la ressource!! Un grand nombre de personnes motivées, une action relayée un peu partout sur internet, et les débâts intéressants qui ont suivis permettaient d’espérer un résultat.

Mais voilà, deux mois ont passés, et nous n’en sommes qu’à 3500 signatures environ. Où donc est passé l’engouement magistral dont la majorité d’entre nous avait fait preuve. Sommes nous toujours en train de travailler pour la mise en place de cette étude, et pour le respect d’un repos biologique, ou bien préférons nous lancer le décompte des journées avant la reprise?

Je ne permettrais pas de jetter la première pierre, mais il est des fois où la distance qui sépare les dires et les actes me paraît tellement vertigineuse, que c’est à se demander la réelle portée d’une telle action. Lorsque rien n’est fait, chacun y va de ses propositions, les idées sont nombreuses, et l’énergie potentiellement développable apparaît extraordinaire… Seulement voilà, force est de constater que cette motivation générale a brûlé comme un feu de paille, et que la réussite à laquelle cette action était vouée semble aujourd’hui bien maigre.

Encore une fois, cet hiver, la critique envers une partie du monde professionnel de la pêche a été cinglante… Encore une fois, les frayères ont été la cible de pillages organisés… Encre une fois, des personnes ont tiré la sonnette d’alarme… Et encore une fois, le résultat est mitigé, et les combats menés apparaissent vains. Aussi, cela nous amène à une question fondamentale: quel va être le facteur déclencheur d’une prise de conscience collective? Comment faire pour qu’un jour nous menions une seule et même action, ensemble, pour protéger notre passion? 

Car la saison va bientôt reprendre, la fraye touchant à sa fin. Et une fois la reprise effectuée, le temps disponible pour cette noble cause va se réduire. Alors, comme les dernières années, nous allons attendre fin décembre pour réamorcer la pompe, et relancer les éternels débâts. Chacun donnera son avis sur le repos biologique, sur l’impact de la pêche professionnelle sur les frayères, et autres polémiques récurrentes, pour n’aboutir qu’à une discorde puérile et incompréhensible.

Je crois qu’il ne suffit plus de profiter de nos instants au bord de l’eau à traquer ce fabuleux poisson, mais qu’il est grand temps de l’honorer comme il se doit en s’investissant au maximum et au quotidien dans sa préservation. Car si chacun donne régulièrement un peu de son temps et de son énergie pour soutenir les actions mises en place, comme la pétition, ou la manifestation de Quimper, ce ne seront plus 3500 signatures que nous obtiendrons, mais des dizaines de milliers, et enfin, nous pourrons avoir la prétention d’être écoutés! Et vlan!

Nous parlons de cette chronique sur le forum, venez y réagir en cliquant ici : http://www.pecheaubar.com/punbb/viewtopic.php?id=20857

Annonces
Pub