>> Rejoignez nos 29265 membres
création et référencement de site internet Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

3_petite

A la recherche de Salmo Trutta Macrostigma

Par David Gaillot (as Davidglt)

Après deux déplacements sur l'île de beauté en 2002 et 2004 sans pêche, cette fois-ci rendez-vous est pris pour tremper mon fil en terre corse sur la pittoresque cité de Corté, mais avec l'objectif de rechercher la légendaire « Salmo Trutta Macrostigma ».

Début aout 2009, embarquement pour 45 jours de travail, mais également de coexistence avec dame nature.

Deux principaux secteurs de pêche se trouvent au plus près. Les majestueuses gorges de la Restonica, et du Tavignano que je pratiquerais assidument.

LA RESTONICA : Secteur assez facile d'accès puisque surplombé par une route partant de Corté et conduisant au parking vers les bergeries de Grotelles. Soit 15 km de parcours. La Restonica recèle une très bonne population de truite. En été on cherchera les endroits les plus éloignées des estivants qui profitent du rafraîchissement de la rivière aux heures les plus chaudes. Les 40 poissons par jours sont facilement réalisables lorsque les conditions sont favorables. Se situant à une altitude entre 400 m et 1200 m, la taille des truites reste relativement modeste, généralement de 18 à 23 cm. Les plus beaux poissons sont plus difficile à leurrer à cette période de l'année. Pour ma part, la traque de cette jolie fario s'est effectuée au lancer léger. Une canne garbolino torrent GSP 2m10 (3/8 gr) avec un shimano biomaster II 1010, convient bien pour ce type de rivière. Un mono filament en 12/14 centième est idéal afin de rester discret. La limpidité et le niveau de l'eau rendant les poissons très méfiants. Prévoir une boite à leurre composée de cuillères en n°0 et 1 sans oublier les n°2.

Les leurres durs ne doivent pas être négligés non plus dans une taille de 3/5 cm.

1_petite

Première rencontre : des  points orange vif ornent les flancs très sombres. Sa mâchoire est puissante, et les yeux proéminents. Il s'agit sans conteste d'une de ces fameuses truites du pays, « la célèbre Macrostigma Corse ».

5_petite

LE TAVIGNANO : Secteur bien plus difficile mais au combien somptueux, encaissé par les flancs de montagne. Je le préfère puisque son accès se fait par un charmant chemin de muletiers que l'on emprunte à proximité de la citadelle. Pour accéder aux différents tronçons, deux options s'offriront : nager de piscines en piscines lorsque les bords ne sont pas praticables, ou remonter et redescendre à partir du chemin (plus éprouvant).

15_petite

Commençant à être plus intéressants à partir du 'lac noir' soit après 25 mn de marche, la prospection de tous les postes est un véritable régal. Vous pourrez le prolonger longuement, jusqu'à ce qu'il soit temps de rentrer (avec un stock de photos en tête et dans l'appareil). Je ne saurais trop vous conseiller de partir à deux lorsque vous pouvez, au cas où un problème surviendrais dans les passages les plus délicats entre les gros blocs de granits. Les truites sont un peu moins nombreuses que dans la Restonica, mais de bien plus belles tailles. Puisqu'ici la taille courante des poissons est de 20/25, et les poissons de 30 cm plus fréquents. Ici la mouche sèche m'aura permis de sortir de jolies demoiselles au coup du soir, avec une canne de 9', une soie DT 5 F et une pointe en douze centième. (pour les plus expérimenté une pointe en 10 centième).

17_petite

Dans ces deux rivières on retrouvera donc la Macrostigma mais également la souche méditerranéenne dans les parties basses. Les poissons sont très combatifs ne se rendant qu'après de multiples sauts  hors de l'eau au grand plaisir du pêcheur.

En dessous de Corté la ville doit faire un gros effort en matière de qualité d'eau puisque le Tavignano souffre de par la station d'épuration, sur environ 5 km avant de retrouver des parcours intéressants.

Nota : Les amateurs de randonnées trouveront aussi leurs bonheurs, avec le mythique GR20.

Les lacs son aussi beaux les uns que les autres, avec à chacun leurs particularités. On trouvera également les fameux pozzis..

23_petite

Mon regret, et oui il y en a un, c'est d'avoir fait la rencontre de locaux corses qui recherche la truite aux moyens de filets. Rrrrr...

En conclusion, j'ai passé un séjour en ayant pu assouvir ma passion à la traque de notre belle zébrée, avec un no-kill intégral. On y trouve tous les types de coups, il faut être précis discret et c'est souvent au prix de quelques acrobaties et parfois de chutes répétés sur les gros blocs de granit arrondis humide que surgit un éclair. Si vous allez y faire un tour je ne saurais trop vous conseiller de ne prélever que le strict minimum afin que chacun puisse y trouver plaisir.

Une fois que l'on a eu la chance de se frotter à ces deux superbes rivières et à ses poissons sauvages, on attend plus qu'une chose ... c'est d'y retourner.

Nous parlons de cet article sur le forum, n’hésitez pas à venir laisser un commentaire ou poser une question à David : http://www.pecheaubar.com/punbb/viewtopic.php?id=26529

Annonces
Pub