>> Rejoignez nos 23708 membres
Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

Lettre G

GADIDES : c’est une famille de poissons téléostéens comprenant le merlan, la morue ou le lieu jaune par exemple. Leurs nageoires ont des rayons souples, on retrouve de 1 à 3 nageoires dorsales. Les nageoires ventrales s’insèrent sous la gorge en avant des pectorales. La plupart de ces espèces possèdent un appendice mentonnier sous forme de barbillon, qui sert d’organe sensoriel destiné à détecter de la nourriture. Les gadidés peuplent les mers froides et tempérées, ils préfèrent généralement les fortes salinités. Ils vivent essentiellement à proximité du fond.

GAFFE : c’est un crochet fixé à l’extrémité d’un manche, certains pêcheurs l’utilisent afin de sortir le poisson de l’eau à l’issue du combat.

GANOIDES : les ganoïdes sont des poissons au squelette cartilagineux ou plus ou moins ossifié, possédant une fente operculée de chaque côté de la tête, une vessie natatoire, une queue à lobes très inégaux. L’esturgeon appartient à cette classe.

GASTEROPODES : c’est le nom d’une classe de mollusques caractérisés par un pied aplati en disque charnu, servant à la reptation.

GAULE : c’est un ancien synonyme de canne à pêche.

GEAR HOUSING : cf. carter.

GG GURO INO : c’est un coloris de leurres développé par la marque megabass. Le dos est bleu marine, les flancs et le ventre sont bleu clair est présentent des reflets irisés.

GHOST AYU : c’est un coloris de leurres développé par la marque illex. Brun jaune translucide sur le dos, blanc cassé translucide sur les flancs et sur le ventre.

GHOST CRAWN : c’est un coloris de leurres développé par la marque illex. Le corps est translucide, la tête est rouge et le dos est jaune.

GHOST IWASHI : c’est un coloris de leurres développé par la marque illex. Le dos est bleu translucide, les flancs blancs cassé sont presque transparents. On retrouve une série de points noirs alignés sur les flancs.

GHOST MINNOW : c’est un coloris de leurres développé par la marque lucky craft. Le dos est brun, les flancs transparents présentent des reflets turquoise dans leur partie supérieure, et rosés dans la partie inférieure. La tête est jaune opaque.

GHOST NISHIKI : c’est un coloris de leurres développé par la marque lucky craft. La tête est rouge, le dos est jaune, les flancs et le ventre sont transparents avec quelques reflets irisés.

GHOST PEACOK : c’est un coloris de leurres développé par la marque illex. Le dos est brun vert, les flancs et le ventre présentent une teinte jaune orangé.

GHOST SHAD : c’est un coloris de leurres développé par la marque illex. Le dos est brun, les flancs marron clair translucide.

GHOST WAKASAGI : c’est un coloris de leurres développé par la marque illex. Brun vert translucide avec des reflets violets.

GIRELLE : ce poisson appartient à la famille des labridés. Sa nageoire dorsale comporte moins de 13 rayons épineux. Chez le mâle les premiers rayons sont nettement plus longs que les autres. La pigmentation des girelles est très variable. Elle atteint une taille maximale de 25 cm. Elle se nourrit de petits crustacés et de vers marins.

GOBIES : la plupart des représentants de cette famille sont des petits poissons côtiers de 5-12 cm, qui peuplent souvent en grand nombre le fond des zones de faible hauteur d’eau. En général, leurs nageoires ventrales sont soudées en une ventouse aplatie. La ligne latérale est atrophiée ou absente ; en revanche, les organes sensoriels sont répartis sur toute la surface du corps. Il font aussi partie des bons vifs pour séduire un bar.

GODILLE : entre le casque et la bavette, c’est une pièce de celluloïd complétée par un petit axe métallique. Cet accessoire est utilisé par les pêcheurs au mort manié, ils fixent la godille au niveau de la tête du poisson appât, c’est cette godille qui va en grande partie conditionner la nage du poissonnet.

GOELAND : appartenant à la famille des palmipèdes, c’est sûrement un des oiseaux les plus communs de notre côte atlantique. On le retrouve souvent dans les ports. Loin d’être un exceptionnel chasseur ou plongeur, les chasses auxquelles les goélands participent sont souvent exceptionnelles, le poisson fourrage totalement désorienté est alors vraiment à la surface, si les goélands peuvent en saisir.

GOLDEN SHIVER : c’est un coloris de leurres développé par la marque lucky craft. Le dos est brun, le reste du corps est doré, mis à part une tâche noire en arrière de chaque opercule.

GOLFE : c’est un terme caractérisant un vaste “rentrant” de la mer dans les terres par rapport à l’orientation générale du trait de côte. Les golfes sont de taille supérieure aux anses et aux baies.

GOULET : on parle de goulet pour évoquer la partie creuse d’une baïne.

G.P.S. : ce sont les initiales de « Global Positioning System ». C’est un système de positionnement par satellite. Sa couverture est mondiale et sa précision de plus ou moins 10 mètres. Le G.P.S. différentiel augmente encore la précision. Très utilisé pour localiser les sites de pêche, en particulier les épaves.

GRAIN DE RIZ : cf. connecteur-soie.

GRAPPIN : cf. triples.

GRAU : c’est un chenal, une embouchure par laquelle un cours d’eau ou un étang débouche dans la mer. Ce terme est utilisé sur la façade méditerranéenne.

GRAVETTE : cf. néréide.

GREEN SQUASH : c’est un coloris de leurre développé par la marque illex. Le dos est vert délavé, les flancs ont des reflets jaunes, le ventre une petite teinte rosée.

GRELOT : c’est une boule métallique creuse, à l’intérieur de laquelle on trouve une bille. Le grelot se fixe au scion via une attache en forme de pince ; ainsi au moment de la touche, le mouvement du scion conduit à une vibration du grelot, le pêcheur est alors alerté par ce signal sonore.

GRENAILLE : c’est le nom que l’on donne aux petits plombs sphériques fendus, qui servent à l’équilibrage des lignes fines.

GRENOUILLERE : c’est le nom d’une sonde en plomb, constituée de deux coquilles qui se referment sur l’hameçon au moyen d’un ressort.

GRILSE : cf. castillon.

GRISET : cf. canthère.

GRONDINS : le nom de ce poisson semble provenir du bruit qu’il fait parfois entendre en faisant vibrer sa vessie natatoire quand on le capture. La tête est cuirassée de plaques osseuses sous-cutanées. Les 3 rayons inférieurs des nageoires pectorales sont séparés des autres et peuvent se mouvoir séparément, à la manière de doigts ; ils servent à la fois d’organes tactiles et de propulseurs. Celui que l’on retrouve le plus souvent à proximité de la côte est le grondin gris, on peut le capturer du bord dans les endroits les plus profonds en pêchant avec des vers marins ou de la chair de poisson, voire avec des mollusques ou des crustacés. Enfin il arrive qu’on en capture en recherchant d’autres poissons à l’aide d’un leurre souple et à proximité du fond.

GRUB : littéralement cela signifie « larve ». Sa forme et sa densité particulières en font un leurre souple largement différent de ses confrères. Son corps est assez massif, presque de section cylindrique, son dos plat se termine par une petite queue à grande bavette caudale. Premier constat quand on l’utilise : même en direct, il se lance comme une bombe. Deuxième surprise, il possède une nage rare chez les leurres souples mais qui nous rappelle des leurres durs tellement il roule bien sur lui-même en récupération linéaire. Monté en direct il travaille à merveille en walking the dog. Il a donc beaucoup de caractéristiques d’un leurre dur, mais à un plus par rapports à ces derniers : les vibrations engendrées par sa queue en forme de bavette caudale.

GS MOROKO : c’est un coloris de leurres développé par la marque megabass. Le dos va du brun au turquoise foncé, les flancs sont jaunes bruns, le ventre est argenté avec des reflets rosés.

GUIDE-FIL : c’est un accessoire utilisé par les pêcheurs au toc en rivière. C’est un indicateur de touche en laine, en polystyrène ou en plastique, il est fixé sur la ligne à environ 1.50 m de l’hameçon. Il permet au pêcheur de contrôler visuellement la dérive de sa ligne et de détecter le moindre mouvement anormal.

GUIDE-FIL (sur moulinet) : on les retrouve sur certains moulinets à tambour tournant, il ont pour but de guider le fil et de contrôler le bobinage pendant la récupération.

GUT : ce terme est utilisé pour parler des anciens fils constitués à partir de boyaux (comme les cordes de raquettes de tennis). Aujourd'hui même si les matériaux ont évolué certains pêcheurs (en particulier les moucheurs) utilisent toujours ce terme pour parler de fils dotés de caractéristiques techniques proches de celles du "gut" initial.

GYRO SPIN : c’est un concept de chez daiwa caractérisant une partie de leurs moulinets. C’est le mécanisme d’équilibrage éliminant tout mouvement d’oscillation et assurant une parfaite douceur de rotation.

Annonces
Pub
Pub
Pub