Pêche au bar » Techniques de pêches » La pêche en aviron, en kayak et en mer

La pêche en aviron, en kayak et en mer

Pêche extrême

Chacun sait qu’il est nécessaire pour la santé d’exercer régulièrement une activité physique. A ce sujet, l’aviron est considéré comme l’un des sports les plus complets qui soient. Mais pour s’obliger à sortir de son confort et à “tirer sur les bouts de bois” il faut une sérieuse motivation que seule la pêche du bar est capable, à notre avis, de proposer, du moins à ses passionnés …

Pourquoi pas à l’aviron ?

Pêcher à l’aviron constitue donc une occasion rêvée de se dépenser, surtout quand vous constaterez, et je pèse mes mots, que l’usage des rames vous fera prendre deux fois plus de poissons que tout autre mode de propulsion !

En effet c’est la méthode de pêche idéale : elle est discrète, silencieuse, non polluante, et elle permet un contact parfait avec la nature.
Ce dernier point est important car les bars sont des animaux en même temps prudents et curieux : ils ne se méfient pas des bateaux à aviron ou à pagaie, car ils sont silencieux et peuvent imiter à merveille, par la frappe des pales sur l’eau, les chasses des poissonnets en surface.

Sachez que les bars apprennent vite d’où peut venir un danger et un bruit de moteur rotatif est synonyme de présence humaine, hostile.
Reste le problème de la distance des lieux de pêche, mais là encore, pas de fausses excuses, on peut très bien prendre en remorque une annexe avec le bateau principal, ou encore mettre un petit hors-bord sur un canot de 3 à 4 m, ou enfin se rendre sur place avec des bateaux très effilés avançant tout seuls presque sans efforts, comme par exemple des kayaks ou des yoles de mer.

Quel est l’équipement nécessaire pour la pêche en kayak, aviron en mer ?

On ne plaisante pas avec la mer !! Il faut avoir un équipement conséquent quand on part pêcher le bar avec une petite embarcation comme un aviron ou un kayak. Voici ci dessous le matériel minimum pour une session de pêche en mer en toute sécurité

Sécurité

  • Brassières et si besoin combinaison néoprène de plongée
  • 3 feux de détresse (ou stylo lance fusées)
  • un grand seau d’écopage (flottant et amarré)
  • un aviron de secours
  • une ancre
  • une ancre flottante genre parachute (sert aussi en pêche)
  • savoir bien nager
  • ne pas s’éloigner à plus de 200 m du rivage ou du bateau principal
  • avertir (heures de départ et de retour prévues)
  • théoriquement, seul le bateau principal a le droit de pêche !

Traîne à la main

  • 2 lignes de traîne à main modulaires acceptant au choix plombs ou planchettes japonaises
  • pitons ouverts vissés sur le plat des pales d’aviron pour y faire passer la ligne de traîne.
  • 1 ligne de traîne “Criminelle” à plombs étagés.
  • 1 ligne de traîne “Leadcore” suivie d’une soie à mouche flottante et d’un bas de ligne Nylon, le tout rangé sur moulinet manuel
  • Leurres divers à bavette ou souples et leurres de surface
  • Epuisette
  • matériel de sécurité

Pour le kayak de mer et avec une pêche à la traine vous pouvez placer un porte-canne vertical devant pour ne pas gêner le mouvement des pagaies, pour bien surveiller la canne plantée dedans, pour pouvoir la prendre en mains rapidement et ne pas avoir à se retourner vers l’arrière (torsion de la colonne vertébrale).

Comment créer une ligne à main sur un bateau à rames ?

Les traînes à main peuvent être courtes (30 m) et de préférence avec une planchette japonaise et l’astuce consiste à placer un crochet à la naissance de la pale de la pagaie. Cela permet une animation automatique continuelle des leurres. Quand un poisson mord, on peut orienter la pagaie vers l’arrière pour faire sauter la ligne hors du crochet.

Certains kayaks de mer sont maintenant homologués en 6ème catégorie, donc ont droit de pêche en toute légalité… (avis aux détracteurs de cette pêche vraiment sportive > qui peut dire le contraire ?).

pecheaubar.com

Avec un aviron, vous pouvez pêcher à la traine. Voici ci dessous le matériel adéquat pour cette pratique de pêche en mer. Le plus simple avec ce type d’embarcation est d’utiliser des cannes

  • Une ou deux cannes souples de longueur moyenne
  • Tous les leurres, surtout les flottants qui remontent à l’arrêt ou Buldo + LS
  • Plusieurs tubes porte-cannes ( 2 disposés pour ranger les cannes à plat vers l’avant et au moins 2 pour pêcher au tableau arrière, mais à portée de main)
  • Éventuellement 2 porte-cannes pivotants, solidaires des tolets d’avirons pour agiter la canne à chaque coup d’aviron.

Toujours avec son aviron ou une petite embarcation, vous pouvez pêcher aux leurres avec un lancer. Pour se faire, il est recommandé d’utiliser ce matériel

  • Une ou deux cannes à lancer léger assez longues pour pouvoir lancer assis
  • Leurres divers (profondeur et surface), cuillers lourdes, LS,
  • Equipement permettant à la fois de lancer un leurre puis de le traîner

La pêche aux appâts donne de très bon résultat. C’est le cas avec ces petites embarcations comme le dériveur ou l’aviron. Voici le matériel adéquat pour cette pêche

  • Une ou deux cannes à lancer souples et courtes
  • Hameçons, Nylons, plombs, flotteurs etc ..
  • Mini glacière à appâts
  • Epuisette
  • Grappin pliable à sauvegarde par cassant en fil de cuivre torsadé.

RAPPEL REGLEMENTAIRE :

La pêche en mer sur des bateaux non immatriculables de moins de 3 m n’est théoriquement pas autorisée. Mais il vous suffira souvent d’avertir l’Administration Maritime et d’embarquer des gilets de sauvetage pour bénéficier d’une petite dérogation permettant de pêcher à bord de l’annexe, non loin du bateau principal ou à distance de nage de la côte (200m).

On comprend fort bien que les Affaires maritimes, pour des raisons de sécurité, répugnent à autoriser la pêche sur certaines annexes de 2,50 m (blanc et orange, vous voyez lesquelles ?) que l’on retrouve souvent très loin en mer, leurs occupants inconscients s’étant éloignés abusivement, poussés qu’ils étaient par le démon halieutique!

Conclusion

il est fort souhaitable pour vous-même ou pour vos enfants que vous possédiez un de ces canots à avirons ou kayaks à pagaies, car ils sont sûrs, jolis , chargés d’histoire, efficaces comme annexes, mais en plus , ils sont d’excellents pêcheurs.
Et, au risque de se répéter : si vous êtes sportif essayez la yole de mer moderne pour pêcher du bar !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *