Pêche au bar » Techniques de pêches » Les principaux noeuds de pêche à connaître.

Les principaux noeuds de pêche à connaître.

Noeuds de pêches

Le noeud de pêche est une technique essentielle à maitriser pour le pêcheur. Selon la situation, le pêcheur de bar doit adapter son montage afin de tirer toute la quintessence de son matériel. Pour un débutant, ces montages, ces noeuds de pêches peuvent être complexe à appréhender. Sur cette page vous trouverez les principaux noeuds de raccord à connaître

Le noeud du chirurgien

Noeud-du-chirurgien
Le noeud du chirurgien

Voici un noeud très simple pour fixer un leurre souple ou une plume devant son leurre, mais aussi pour réaliser des montages palangrotte.

Il doit être fait en bout de ligne et en commençant par l’avançon (si besoin de plusieurs avançons) le plus près de la canne, car il faudra passer toute la queue de ligne dans la boucle 2 ou 3 fois.
Placez le futur avançon contre la ligne en veillant à mettre une bonne longueur vers “l’amont”. Faites un premier noeud simple avec les deux fils accolés, puis un deuxième et un troisième si vous voulez. Serrez en mouillant de salive.

Vous avez alors une dérivation qui “rebique” vers l’amont et sur laquelle vous pouvez mettre des hameçons portant des petits leurres, des plumes ou des appâts. N’hésitez pas à employer du Nylon fort et raide ou du Fluorocarbone bien transparent, ce noeud n’est pas le plus solide sur les fils fins, mais c’est le plus vite fait avec des gros fils !

Nœud croisillon amélioré

Denis Mourizard et d’autres pêcheurs ont publié il y a quelques années un nœud d’aboutage ou d’arracher « tresse-Nylon » intéressant. 
Dans ce cas, une fine tresse serre un monofilament comme le ferait une « chaussette » de Dacron, c’est-à-dire en répartissant le serrage sur de nombreuses spires croisées sans risquer de couper le monofilament avec la tresse comme par un fil à couper le beurre.
Cependant cet aboutage Nylon – tresse, assez facile à faire avec du 60 ou 70/100 devient très énervant avec du 30 ou 40/100 !
Voici une astuce employant une aiguille pour raidir ce fil mou :

noeud-peche-croisillon-ameliore
Le noeud du croisillon amélioré

1- Enfilez le bout de votre monofilament Nylon ou fluorocarbone dans le chas de l’aiguille
– plantez l’aiguille dans un bout de bois ou dans le liège du talon de votre canne
2 – Prenez une boucle de votre tresse (issue d’un Bimini ou d’un fil simple)
– prenez un brin dans chaque main,
– commencez à faire des aller-retour croisés autour de l’aiguille et du monofilament.
3) Faites ainsi 8 à 10 aller-retour croisés dessus-dessous et tassez-les bien vers le bas,
– enlevez l’aiguille puis faites une boule en chauffant au briquet le bout du monofilament.
4) Si la tresse est en boucle provenant d’un Bimini twist, faites une demi clé sur chaque brin,
– mouillez et tassez les spires en les amenant en butée sur la boule.
5) Si la tresse est unique, faites une ligature en nœud universel sur le brin libre,
– puis mouillez et tassez les spires en les amenant en butée sur la boule.

Cet aboutage est certainement celui qui, en même temps, est le plus solide, le plus résistant à l’usure et passe le mieux dans les anneaux.

Noeud ligature “à l’aiguille” ou “au tube”

noeud-peche-aiguille-tube
Le noeud ligature “à l’aiguille” ou “au tube”

Voici un noeud peu connu (ou du moins peu employé) qui peut pourtant faire beaucoup de choses : noeud d’arrêt pour arrêter des perles, noeud de ligature pour anneaux de canne, noeud d’aboutage Nylon-tresse pour arracher, etc..

Employez soit une aiguille assez grosse (préférable pour de la tresse), soit un tube de stylo à bille ou encore un tube d’enfile-ver coupé (pour le Nylon).

Faites des spires bien jointives.
Pincez entre pouce et index avant de retirer l’aiguille ou le tube. 
Serrez en tirant sur les deux bouts à la fois.

Par sécurité, il n’est pas mauvais de brûler au briquet l’extrémité du Nylon pour faire une boule qui arrêtera tout glissement des spires.
Les dessins parlent d’eux-mêmes.

Le noeud du tonneau

Voici un bon noeud, facile à réaliser qui accepte des fils de diamètres différents.

Saisissez l’extrémité de votre corps de ligne et enrouler le autour de votre bas de ligne en direction de la pointe. Effectuez entre 4 et 8 tours selon le diamètre de votre fil (plus le diamètre est important moins il faudra faire de tours). Enfin repasser la pointe de votre corps de ligne dans la boucle ouverte par le premier tour.

Répétez l’opération avec le bas de ligne (ici en noir) et passez l’extrémité de celui-ci dans la même boucle que précédemment mais dans le sens inverse.

Réalisation du noeud de pêche du tonneau

Humectez et serrez doucement en faisant attention à l’ordre des spires.

Vous obtenez un noeud discret qui passera bien dans les anneaux de votre canne.

On privilégiera ce noeud pour raccorder des fils de diamètres assez fins.

Le noeud de pêche peixet

Etape 1 :

Faire un nœud en passant deux fois le monofilament dans la boucle.

noeud-peche-peixet-etape-1

Etape 2 :

Passer le multifilament dans la double boucle puis le repasser une seconde fois ; faire attention qu’il rentre et sorte du même côté que le monofilament.

noeud-peche-peixet-etape-2

Etape 3 :

Enrouler le multifilament une quinzaine de fois autour du monofilament dans le sens « aller » puis à nouveau l’enrouler une quinzaine de fois sur le monofilament dans le sens « retour ».

noeud-peche-peixet-etape-3

Etape 4 :

Passer le multifilament dans la double boucle du monofilament en le faisant entrer et sortir par les mêmes côtés qu’en 2.

noeud-peche-peixet-etape-4

Etape 5 :

Lubrifiez le double nœud du mono et les tours du multi.
Tirez bien fort du point 1 et 2 du mono, pour serrer le double nœud.

Tirez maintenant doucement, avec une main des points de 3 et 4 et avec l’autre main du point 2.

Arrêtez de tirer quand les tours ne glissent plus, lorsque vous sentirez une certaine résistance.
Finalement tirez fort des points de 4 et 2 en utilisant des gants.

noeud-peche-peixet-etape-5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *