Pêche au bar » Techniques de pêches » La pêche du bar au bord de mer et au lancer

La pêche du bar au bord de mer et au lancer

Pêche au lancer

La pêche au bar au lancer depuis le bord est sans conteste la meilleure école qui soit. Toutes les qualités du pêcheur sont ici nécessaires et la marge de progression d’un pêcheur qui pratique depuis le bord est énorme. Précision des lancers et du maniement, connaissance des postes, lecture de l’eau, maîtrise parfaite des combats… toutes ces compétences sont requises ici.

Nombreux sont les pêcheurs qui reconnaissent qu’il est plus difficile au pêcheur du bord de venir à bout d’un bar de 2 kg qu’à celui en bateau d’en prendre un du double. En bref, du bord le plaisir et le mérite de la prise sont décuplés. Bien pêcher du bord est loin d’être chose aisée, mais nous en sommes convaincus c’est là que se forge la meilleure expérience.

Quelle canne à pêche doit on utiliser pour Pêcher le bar au bord de mer

Pour ce qui est du matériel, la pêche du bord de mer requiert en général une canne à pêche spécifique. La distance étant bien souvent la clef du succès pour ceux qui pratiquent depuis la côte, on se tournera de préférence vers les cannes affichant de bonnes qualités de lanceuses. Pour ce qui est de la taille de ces cannes il faudra tenir compte du type de postes prospectés. Globalement on commencera a 2,70m pour des postes faciles et des mers belles (estuaires, baies et autres secteurs abrités) pour aller jusqu’à 3,30 m sur des postes escarpés et pour des mers agitées. Pour ceux qui désirent pêcher au buldo on pourra même monter jusqu’à 4 m.

La pêche au lancer avec des leurres de surface

Ces leurres sont naturellement conçus pour travailler dans la pellicule supérieure de l’eau. Cette pellicule comprend en fait les 20 derniers centimètres dans et sur lesquels nous allons faire évoluer nos leurres. Ces leurres sont très intéressants pour le pêcheur du bord puisqu’en les utilisant ce dernier élimine le risque de l’accrochage. De plus les postes proches du bord sont généralement peu profonds et se prêtent bien à l’utilisation de ces leurres.

Les poppers

Les poppers sont des leurres d’une très grande simplicité qui sont destinés à créer un bruit caractéristique à la surface de l’eau. La tête de ces leurres est biseautée vers l’avant ou vers l’arrière. Le profil des biseaux est très variable et dépend du modèle utilisé.
Ces leurres s’emploient généralement en début et en fin de saison dans des eaux relativement fraîches. Leur fonctionnement crée une gerbe d’eau en avant du leurre, produite après chaque traction du pêcheur. Ces leurres sont très agaçants pour les poissons et suscitent bien souvent des réactions purement agressives. Ils sont très efficaces en bordure même des roches. Le maniement se fait par franches tirées courtes et saccadées.

Les poissons à hélices

Les poissons à hélices sont certainement les plus anciens leurres de surface que nos anciens connaissent. Ils sont basés sur le brassage intense de l’eau produit par deux hélices avant et arrière. Ces hélices brassent la surface même de l’eau et produisent des centaines de gouttes et de bulles d’air dans la pellicule d’eau. Ces signaux sont entendus de très loin par les poissons qui y réagissent très souvent.
Il se peut que les poissons suivent sans prendre ces leurres, preuve incontestable de la curiosité que suscitent les poissons à hélices. Le maniement se fait par récupération régulière entrecoupée d’accélérations et de coups de canne plus ou moins secs.

Les Pencils Poppers

Il s’agit de Poppers allongés dont la face avant est relativement étroite. Ils se comportent à la fois comme un popper et comme un Stick bait. Leur nage est à peine plus profonde dans la couche d’eau que les deux précédents leurres. La différence avec les poppers vient du fait que le corps se met en mouvement sous les sollicitations du pêcheur.

Le leurre oscille et zigzague sur la surface au gré du maniement. On a affaire ici à un leurre bien plus « réaliste » dans son comportement que les deux précédents. Ces leurres se lancent à une très grande distance et sont parfaits pour atteindre les secteurs éloignés ou pour passer entre les têtes de roches.

Les stick baits

Ce sont les rois de la surface puisqu’ils permettent des fantaisies extrêmement poussées et un travail très fin sur le poisson. Les Stick Baits sont basés sur des glissements à la surface engendrés par un coup de main bien particulier du pêcheur. Ce maniement technique permet d’imprimer au leurre une dynamique légère puis de le laisser glisser naturellement sur l’eau. S’ensuivent des trajectoires plus ou moins aléatoires qui font tout le charme de ces leurres. Les Stick Baits sont parfaits pour pêcher des postes précis ou pour « taper l’eau » à la recherche des poissons.

La pêche en mer du bord avec des leurres de mi-profondeur

Ces leurres sont destinés à explorer les couches intermédiaires. Ils permettent de pêcher entre la surface et plus ou moins 3 mètres de fond. Ces leurres s’appuient sur le travail d’une bavette en plastique ou en métal plus ou moins grande. On distingue trois familles dans cette catégorie que sont les Deep Runner (trad. Grands plongeurs), les Minnows (trad. Poissonnets), et les Jerks Baits (trad. Leurres dansants).

Les deep runner

Ces leurres ont un corps assez long et effilé associé à une bavette très longue. Cette bavette fine et étroite confère une nage très rapide au leurre et lui permet de descendre très profond. Ce sont les leurres qui permettent de pêcher le plus profond dans cette famille, idéals pour exploiter les veines de courant de profondeur ou les abords d’une tête de roche.

Les minnows

Ces leurres sont un corps assez effilé mais conservent un dos assez bombé. Ils ont une nage lente qui convient très bien par mer assez agitée. Lourds et puissants ces leurres sont parfaits pour tenter les grosses pièces dans des conditions difficiles. Leur bavette courte modère la plongée de ces leurres et les maintiens à des profondeurs moyennes oscillant entre – 10 cm et – 1 mètre environ. On doit privilégier ces leurres lorsque la surface est très agitée et que les bars sont à l’affût aux abords des roches.

Les jerk baits

Très proches des précédents, les Jerks baits sont munis d’une petite bavette et sont plus effilés que les Minnows. Ils sont parfaits pour travailler dans les quelques centimètres proches de la surface. Ils s’adressent à des poissons assez hauts sur l’eau. Leur nage est assez serrée et peut s’agrémenter de maniements spécifiques destinés à leur donner une vie qui, au final, est très réaliste. Les Jerk Baits sont parfaits pour pêcher les hauts fonds ou les abords des roches par beau temps et mer calme. Ils conviennent idéalement pour déclencher des attaques de poissons qui suivent les leurres de surface sans s’y éterniser.

La pêche au bar du bord de mer avec des leurres de fond

Ces leurres sont destinés à aller chercher les grandes profondeurs. Ils permettent de pêcher à même le fond ou entre deux eaux lorsque le poisson ne se manifeste pas en surface. On en distingue quatre sortes qui travaillent de façon différente, ce sont les Countdown (trad. Leurres à plongée contrôlée) , les Crank Baits (trad. Leurres histériques), les Vibration Plugs (trad. Leurres à vibrations intenses), et les leurres souples.

Les countdown

Ces leurres sont généralement des leurres à bavette qui vibrent sous l’effet de la pression de l’eau. Plombés à l’intérieur du corps ils coulent dès que la ligne est détendue. Cette coulée est lente et régulière ce qui permet de compter les secondes mises par le leurre pour toucher le fond. On peut ensuite pêcher précisément à toutes les hauteurs d’eau successives en retranchant quelques secondes à chaque coulée. Ces leurres sont d’une grande précision et sont parfaits pour pêcher sur des secteurs profonds en pleine mer (pour passer juste au dessus des roches ou des algues).

Les crank bait

Ces leurres sont courts et trapus. Ils possèdent soit une bavette très longue qui leur permet de plonger très profondément à la récupération soit une très courte qui les garde presque en surface. Comme leur corps est court ils nagent de façon très intense et rapide. Ces leurres sont parfaits pour pêcher des secteurs rocheux car leur angle de nage évite bien souvent les accrochages. On doit généralement les utiliser lorsque les poissons sont fainéants pour les agacer.

Les vibrations plug

Ces leurres sans bavette sont basés sur la pression qu’exerce l’eau sur la face plane de leur tête. Cette tête particulière engendre des vibrations très intenses qui sont souvent soutenues par des billes sonores contenues dans le corps des leurres. Ils sont très efficaces pour pêcher les secteurs très profonds car ils sont très denses et coulent très vite.

Les leurres souples

La famille des leurres souples est d’une richesse incroyable. On en trouve de toutes les formes, toutes les tailles, tous les coloris et même des modèles « odorants ». L’avantage des leurres souples est de pouvoir pêcher à l’extrême ralenti. Ils coulent et permettent donc de pêcher à même le fond. Ce sont d’excellents leurres par eaux froides lorsque les poissons vivent au ralenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *