Pêche au bar » Comment bien débuter la pêche en mer ? » Apprenez à Pêcher le bar et construisez votre savoir

Apprenez à Pêcher le bar et construisez votre savoir

Pêcher le bar n’est pas une tâche aisée. La mer est grande ! Il y a d’énormes étendues complètement désertes et des bandes de bars (parfois des dizaines, voire une centaine) qui rôdent ici ou là. Et ils finiront par passer tout près de vous , selon les heures, à l’affût d’un bon repas au détriment de divers poissonnets ou crabes.

Parfois aussi, ils sont déjà bien à l’endroit où vous venez d’arriver, mais ils “roupillent “, en état de léthargie, comme hypnotisés et totalement « absents », donc insensibles à (presque) tous vos appâts les plus appétissants ou à vos plus jolis leurres ! Rappelez-vous toujours que ce sont des animaux sauvages , des chasseurs hyper réactifs, prudents ou hargneux, qui défendent leur peau toute la journée ! C’est pourquoi ils se méfieront de vous, car ils savent que vous ne leur voulez pas que du bien !

Alors cachez-vous et ne faites pas de bruits incongrus , ni de mouvements brusques 

Je n’arrive pas à pêcher du bar, alors que d’autres en prennent, pourquoi ?

D’abord, enlevez-vous de la tête la fausse idée que les bars sont bêtement répartis partout dans la mer d’une manière régulière à la dose de 1 par mètre cube… et qu’ils sont à votre disposition juste devant vous toute la journée la bouche ouverte, comme des carpettes dans le petit étang de votre grand-père !

Il n’y a pas de recette ou de leurre miracle !

Il y a une seule vérité : pour prendre des bars vous devez aller souvent à la pêche , sans vous décourager, à toutes les heures de la journée et de préférence le matin tôt . Vous devez tout observer , tout noter et un beau jour (parfois dès le 5 ème jour, parfois longtemps après), vous arriverez à prendre régulièrement des bars…En fait, votre cerveau aura enregistré à votre insu un tas d’informations locales et en aura fait la synthèse. Alors, une partie instinctive de vous-même « pensera » comme un bar et sera devenue « le gentil fantôme-bar qui sait où sont les autres copains-bars ».

Vous ne vous en apercevrez pas consciemment ou logiquement, mais mû par votre “bar virtuel” interne présent dans votre tête, vous serez programmé pour aller pile là où il faut et quand il faut…

Donc, ne vous désespérez pas au début…Vous devrez persister encore et encore , pour pêcher vos premiers bars et atteindre cet état de grâce où tout vous semblera plus facile..!

pecheaubar.com

La taille moyenne des captures semble se situer entre 25 et 60 cm (taille minimale légale en Manche – Atlantique = 42 cm), mais des spécimens méditerranéens dépassant bien le mètre pour un poids vraiment exceptionnel de 11 à 18 kg , des « loups » de 15 à 30 ans (???), ont été observés à plusieurs reprises en des sites différents. Des études ont aussi montré que la croissance des bars est moins importante en océan du fait de la température. Ainsi un bar d’un an mesure 10 cm (Golfe de Gascogne) contre 17 cm (Méditerranée) et seulement 8 cm (en Irlande). En moyenne, à 5 ans ils atteignent respectivement 40 cm, 50 cm et 30 cm.

La répartition géographique de l’espèce est très étendue, elle s’étend depuis la Norvège (d’où serait originaire le mot “bar”) jusqu’aux îles Canaries , en rentrant évidemment dans toutes les eaux de la Méditerranée.