M

MULETS

poissons de la famille des mugilidés. Leurs lèvres charnues, autour d’une toute petite bouche, sont très caractéristiques de l’espèce. Ils sont reconnaissables de par leurs nageoires dorsales, la première ayant 4 rayons épineux, la seconde n’étant constituée que de rayons mous. La ligne latérale est absente chez ce poisson dont les écailles sont de très […]

MULETS

MURENE

c’est un poisson physostome de la famille des murénidés. Ses dents sont orientées de l’avant vers l’arrière, ce qui fait qu’elle assure très souvent ses prises. C’est un poisson carnassier à l’allure serpentiforme, possédant un corps souple dépourvu d’écailles. La dorsale commence dès la tête et la pointe du museau surplombe un peu la mâchoire

MURENE

MURENIDES

famille de poissons téléostéens à corps allongé et cylindrique dépourvu de nageoires abdominales. L’anguille, le congre et la murène font partie de cette famille.

MURENIDES

MYE

c’est un mollusque bivalve qu’on appelle aussi « pisse en l’air », on le retrouve sur l’estran lors des marées de vives eaux. C’est un excellent appât pour traquer la dorade et le bar, en particulier après une tempête.

MYE

MOULE

mollusque lamellibranche comestible, aux valves oblongues et renflées, d’un bleu ardoisé, sans charnière, qui vit fixé sur les rochers, sur les corps immergés. Elle atteint au maximum10 cm de long. Ce mollusque peuple l’estran, souvent dans les lieux rocheux de fort ressac. Les moules sont élevées dans certaines régions, on parle alors de mytiliculture.

MOULE

MOULINET

c’est une réserve de fil que l’on va fixer à la partie basse de la canne. On distinguera deux grands types de moulinets, à savoir ceux munis d’un tambour fixe et ceux dont le tambour est tournant.

MOULINET

MUCUS

liquide visqueux transparent ou trouble, de composition alcaline, qui tapisse certaines muqueuses chez les poissons et joue un rôle d’enduit protecteur. Il diminue la résistance de l’eau due au frottement, d’autre part il présente un terrain défavorable aux parasites qui voudraient s’y fixer, et à la main du pêcheur qui voudrait saisir sa prise.

MUCUS

MERLUS

poisson osseux de la famille des gadidés, voisin de la morue, n’ayant que deux nageoires dorsales et une anale. Ses cavités branchiales et buccales sont noires. Il atteint 30-35 cm au bout de 4 ans. Sa taille maximale est de 1 m pour une dizaine de kg. Le merlus vit la plupart du temps à

MERLUS

MORUE

la morue est un des plus gros gadidés, elle possède un gros barbillon à la pointe de la mâchoire inférieure, sa coloration varie selon le milieu dans lequel elle évolue. Parfois appelée aussi « cabillaud », on la retrouve au nord de la pointe du Finistère. En hiver elle s’approche de nos côtes de la

MORUE

MARNAGE

différence de hauteur d’eau sur un plan vertical, entre l’étale de pleine mer et l’étale de basse mer. Il atteint jusqu’à 20 mètres dans la baie de Fundy au Canada.

MARNAGE

MEROU

grand poisson téléostéen des côtes de Provence et d’Espagne, ainsi que d’Afrique et d’Amérique du Sud, à la chair très délicate.

MEROU

MITRAILLETTE

train de leurres (souvent des plumes), suivis d’une cuiller lourde ou d’un plomb. Cette ligne est souvent munie de 6 hameçons, parfois bien plus. On l’utilise pour rechercher des poissons évoluant en bancs, et ainsi pouvoir espérer réaliser un nombre bien plus important de captures. Les poissons les plus souvent pêchés à l’aide de cette

MITRAILLETTE

MOTELLE

les motelles appartiennent à la famille des gadidés. On retrouve un barbillon sur leur mâchoire inférieure et au moins 2 sur la supérieure. On distingue 3 grands types de motelles, les motelles à 3 barbillons, à 4 barbillons et à 5 barbillons. La première nageoire dorsale est largement atrophiée, la deuxième dorsale et l’anale sont

MOTELLE

MARQUAGE

c’est l’intégration d’une puce, ou d’une bague sur un poisson, le procédé de marquage permet en cas de double capture d’un poisson de recueillir des informations sur sa croissance ou sur sa migration.

MARQUAGE

MJ GHOST MINNOW

coloris de leurres de chez lucky craft. Le dos est brun, le haut des flancs est parcouru par une ligne bleue translucide, la tête est dorée, le reste du corps est presque transparent avec une légère teinte rosée sur le bas des flancs.

MJ GHOST MINNOW

MOU

on parle de mou pour décrire une bannière, ou une partie de celle-ci, qui n’est pas tendue et constitue ainsi un obstacle au ferrage ou au simple contact avec le poisson.

MOU

METALLIC AJI

coloris de leurres lucky craft. Le dos est bleu marine les flancs sont un dégradé partant du bleu pour aller vers l’argenté du ventre en passant par des reflets irisés. On retrouve une tâche noire à l’arrière de l’opercule.

METALLIC AJI

MOUCHE

leurre originellement conçu à l’aide de plumes de couleurs, de plus en plus grâce à des fibres textiles aujourd’hui. La pêche à la mouche est sûrement une des pêches les plus techniques, elle demande un matériel spécifique. En mer on recherchera le bar en animant sa mouche, contrairement à la pêche à la mouche de

MOUCHE

MJ MOROKO

coloris de leurres de chez lucky-craft. Le dos est brun, les flancs offrent un dégradé partant de la couleur dorsale pour arriver à un ventre quasiment transparent en passant par des flancs vert olive.

MJ MOROKO

MOUCHE (pêche à la)

c’est une pêche utilisant des mouches artificielles en tant que leurres. Cette pêche demande un matériel et une maîtrise technique spécifiques. En effet, la grande particularité de la pêche à la mouche est que c’est le poids de la soie elle-même qui va jouer le rôle de lest et favoriser la propulsion des mouches.

MOUCHE (pêche à la)

METALLIC IWASHI

coloris de leurres de chez lucky craft. Le dos est bleu marine, les flancs « métallisés » tendent vers un bleu clair puis vers un argenté en allant vers le ventre qui lui, est totalement argenté. Une série de points noirs est présente sur le haut des flancs.

METALLIC IWASHI

MOLLUSQUE

animal invertébré au corps mou. C’est l’embranchement du règne animal, comprenant des métazoaires, au corps mou (invertébrés) non divisé en segments, le plus souvent enfermé dans une coquille calcaire. Les céphalopodes, gastéropodes et lamellibranches sont des subdivisions de la classe des mollusques.

MOLLUSQUE

MONDIAL (nœud)

nœud très résistant, relativement complexe à maîtriser, cependant quand on l’a adopté il est un allié intéressant, que l’on réalise très vite, dans beaucoup de situations. C’est un nœud principalement terminal destiné à recevoir un hameçon ou un leurre. Il est très discret et ne glisse pas si on prend la peine de bien l’humidifier

MONDIAL (nœud)