Pêche au bar » trucs et astuces » pêcher le bar dans le Goémon et autres obstacles ?

pêcher le bar dans le Goémon et autres obstacles ?

Nous recherchons régulièrement à pêcher le bar qui se plaisent à chasser à l’affût, camouflés dans des infrastructures qui rebutent bien des pêcheurs. Nous savons que les carnassiers ont la fâcheuse habitude de passer beaucoup de temps dans les algues, les bois morts et toutes ces structures immergées qui leur servent de cachette et de garde manger. Bien souvent nous essayons de les prendre aux abords de ces postes… notre sens de l’eau nous dit qu’ils sont là.

Seulement parfois aller les chercher aux frontières des obstacles ne suffit pas… il faut savoir faufiler son leurre (souple ou dur) au sein même de la structure pour tirer son épingle du jeu. Il existe pourtant des solutions pour visiter ces postes exceptionnels en toute sécurité…

comment Pêcher le bar au leurre souple dans les obstacles ?

Ces hameçons, appelés texans, permettent de pêcher avec un leurre qui, grâce à son positionnement, passe sur les obstacles sans s’y accrocher. La pointe ne se dégagera qui si un poisson engame le leurre souple.

De nombreux montages sont basés sur ce type d’hameçons pour pêcher le bar et permettent des types de prospection différents. Voici un rapide aperçu des montages les plus utilisés pour peigner les postes difficiles.

Les meilleurs montages pour pêcher le bar

montage texas rig

Un plomb balle coulissant est positionné devant l’hameçon et permet de moduler les distances de lancer et les profondeurs de prospection en changeant simplement de grammage. Pendant la récupération, le plomb balle vient se caller sur le nez du leurre et agit alors à la manière d’une tête plombée articulée. Lors des phases de relâchés, le plomb plonge le premier entraînant derrière lui un leurre bien plus libre.

Une bille percée est intercalée entre l’hameçon et le plomb afin de protéger le nœud (bille en caoutchouc recommandée) et/ou de créer des cliquetis à chaque impact (bille en verre de préférence). Ce montage est idéal pour prospecter les herbiers les plus lisses (laminaires, zostères, posidonies…) et autorise des animations assez rapides et saccadées.

montage carolina rig

C’est une évolution du montage précédent. La plombée décentrée confère une nage beaucoup plus planante au leurre et lui laisse beaucoup plus de liberté. Les animations devront être beaucoup plus coulées et gagneront à être réalisées avec un maximum de fluidité.

Ce montage s’avère extraordinaire pour leurrer les carnassiers les mieux embusqués. A utiliser de préférence pour pêcher le bar sur les bois morts ainsi que les récifs immergés.

Le Carolina a aussi largement fait ses preuves sur les bordures en estuaire

Montage Split Shot Rig

Toujours une évolution des deux premiers, le montage en split shot est celui qui laisse le plus de liberté au leurre. Voici la façon idéale de pêcher discrètement les zones de faible profondeur (nénuphars, bois morts et roselières en eau douce, parcs conchylicoles ou sargasses japonaises en mer).

Quels hameçons utiliser pour ces montages ?

Cet hameçon se dégage bien à la touche mais il est assez “voyant” pour le poisson

Cet hameçon ne s’adapte pas à tous les leurres souples. De plus le dégagement à la touche avec ce matériel est plutôt timide. Par contre il est très discret et peu visible par le poisson

Montage weightless

Ici la ligne n’accueille pas de plombée et c’est la seule masse du leurre qui va nous permettre de le propulser. Montage discret et sans fioriture, il convient à tous les types de leurres souples ainsi qu’à toutes les prospections de faibles profondeurs.

montage tête plombée et hameçon texan

Il existe aujourd’hui des têtes plombées hybrides (tête plombée sur un hameçon texan) extrêmement efficaces qui devraient aider les plus sceptiques à faire ce pas vers les postes les plus compliqués. Tout comme pour les têtes plombées classiques, il existe ici différentes formes de plombées pour différentes animations. Les modèles “violence jighead” fabriqués par decoy font référence en la matière. A voir aussi les modèles de chez owner (JH 37, JH 43 et JH 66).

Comment pêcher le bar avec des leurres durs ?

Je vois déjà venir les éternels insatisfaits qui ne jurent que par le leurre dur et préfèreront délaisser les herbiers plutôt que d’y promener un softbait. Messieurs, voici pour vous quelques idées intéressantes.

pêcher le bar avec le spinnerbait

Bien connu par les pêcheurs en eau douce, le spinner’ est une machine à éviter les obstacles. C’est d’ailleurs pour cette fonction qu’il a été conçu. Ses deux branches en corde à piano l’écartent des obstacles tout en protégeant la pointe de l’hameçon. C’est un leurre que l’on n’hésitera pas à lancer au beau milieu d’un arbre mort ou d’un parc à huîtres. Attention tout de même à soigner le bas de ligne qui le précède et qui sera très exposé aux frottements. Excellent leurre de prospection, le spinner’ permet de couvrir du terrain et est idéal pour prospecter rapidement de grandes étendues parsemées d’obstacles (parcs conchylicoles, bois morts, roselières, champs de laminaires).

Le spinner’ est un leurre qui se faufile entre les obstacles les plus rigides mais qui déracinera les herbiers les plus fragiles. A proscrire donc dans les herbiers les plus fragiles. Le spinnerbait : un outil de guerre pour déloger brochets, perches et black bass en eau douce. En mer certains l’utilisent pour pêcher le bar avec succès… en particulier sur les parcs à huitres où le leurre semble intéressant pour faire sortir les gros poissons d’en dessous des tables.

Les Jigs anti-herbe

Très utilisés en eau douce pour la pêche du black bass, la plupart des jigs sont munis d’un balais anti-herbes qui protège l’hameçon des obstacle mais se dégage à la touche. Un indispensable pour passer dans les trouées du feuillage ou des roselières… voir même pour les trouer quand il n’y a vraiment pas la place de passer. Bref, un leurre pour aller là où nul autre ne va. A essayer dans les sargasses et les posidonies pour les pêcheurs de bars. Ces Jigs gagnent souvent à être accompagnés d’un leurre souple qui fera office de trailer.

Poissons nageurs et hameçons spécifiques

Il existe une autre solution intéressante pour pêcher au dessus des herbiers avec des leurres classiques. Vous pouvez remplacer vos hameçons triples par des hameçons doubles orientés vers le ciel, permettant ainsi au leurre de glisser sur les herbiers sans s’y accrocher. On commence à trouver quelques leurres équipés de cette manière dans les séries “eau douce”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *