Pêche au bar » Le leurre buster jerk 2 pour la pêche du bar

Le leurre buster jerk 2 pour la pêche du bar

La société Smith et Marryat Europe distribue des produits d’une qualité certaine. Touchant principalement l’univers du leurre, les marques distribuées par Smith et Marryat Europe sont reconnues par les meilleurs pêcheurs de la discipline. La marque CWC est une de ces marques. Elle propose des produits s’une redoutable simplicité, orientés vers la pêche des gros carnassiers. Le Buster Jerk 2 est un leurre étonnant, tant par sa forme que par son comportement.

Le buster jerk 2, Un leurre simple et efficace

Le Buster Jerk 2 surprend par ses arêtes vives. Pourtant, ce profil est bigrement efficace sous l’eau. Depuis la nuit des temps, les leurres n’ont jamais cessé d’évoluer. On trouve des leurres d’une étonnante complexité, des leurres bourrés de technologies diverses. Pourtant, bien des poissons sont encore pris avec des leurres dont la simplicité est à un tel niveau qu’elle en devient étonnante. Le Buster Jerk 2 fait partie de ces leurres simples mais efficaces. Ce leurre est un lippes minnow capable de bien des prouesses sous l’eau.

Les reflets holographiques du Buster Jerk sont particulièrement bien réussis. Ils nuancent le spectre lumineux pour donner plus de vie au leurre. La prise en main du Buster Jerk 2 semble nous plonger quelques années en arrière. Ses formes abruptes, sa coupe « au couteau » appelle immédiatement les plus diverses interrogations. Bien loin des leurres dont le marché nous inonde depuis quelque temps, ce Buster Jerk 2 sait incontestablement créer la curiosité. Le trait principal de ce leurre est son exceptionnelle surface de contact avec l’eau. Ses deux flancs gauche et droit sont plats, du ventre jusqu’au dos. Ces deux derniers sont très légèrement bombés.

La fiche technique du buster jerk 2

Le leurre, ventru, pèse 37 grammes, soit un poids assez conséquent pour un lipless minnow, d’ordinaire plus légers. La tête montre deux gros yeux en relief avec inclusions holographiques qui surmontent un net relief simulant les ouïes.

L’intégralité du corps est striée façon écailles pour permettre au leurre de jouer avec les reflets qu’il renvoie. Le décor est confié à des coloris assez vifs, fait de bleus, de verts ou de couleurs nettement plus vives. Les teintes employées offrent cette touche d’holographie que nous apprécions tous, car véritablement efficace sur les réflexes des carnassiers.

Du côté technique, le Buster Jerk 2 est équipé de billes métalliques internes qui servent à la fois à la propulsion dynamique du leurre (transfert de masse entre la tête et la queue) et à la production sonore. Le bruit généré est assez aigu et conviendra parfaitement pour attiser l’agressivité des poissons. L’armement est constitué de deux gros triples bronzés qui conviennent parfaitement à l’eau douce et qui peuvent être changés pour une utilisation en mer. Voilà donc planté l’avant du décor, sobre et particulièrement bien réalisé. Il nous reste maintenant à mettre ce petit jouet à l’eau pour aller plus avant dans notre découverte.

Le Buster Jerk 2 cache bien son jeu derrière son aspect de hochet. Sa nage sous l’eau est purement diabolique. Ce leurre envoie sous l’eau des reflets si puissants qu’ils sont visibles à plusieurs dizaines de mètres du bateau. Le leurre walke à merveille en produisant des « glissades » subaquatiques de grande ampleur. Il bascule sur ses flancs en captant une grande quantité de lumière sur ses flancs démesurément grands. Récupéré de façon linéaire, le Buster Jerk 2 ne montre rien de bien excitant.

Pourtant, il ondule très légèrement en produisant un infime roulis. Ce léger mouvement peut donc être exploité pour nuancer les comportements très expressifs que nous allons voir maintenant. Ce leurre est un véritable Jerk Bait ! Contrairement à la dénomination généraliste qui est donnée injustement à tous les leurres qui « acceptent » le jerking et le twitching comme complément de leur nage native, ce Buster Jerk ne travaille efficacement qu’à l’aide de ces deux maniements.

Poids37 grammes
Corpscorps strié façon écailles avec des reflets
Couleurbleu / vert
Techniqueleurre équipé de billes métalliques
Hameçons2 triples bronzés

Comment utiliser efficacement le leurre buster jerk 2 ?

Manié canne haute, le Buster Jerk remonte le museau. On peut ainsi le faire remonter vers la surface. Manié canne basse, il descend le museau pour chercher sa profondeur de nage maximale. Travaillé en twitching soutenu, le Buster Jerk bascule sur son flanc, se « couchant » littéralement sur le côté. Il passe ainsi à droite puis à gauche et ainsi de suite pour produire un walking the dog parfait. À chaque basculement, le flanc envoie un puissant flash lumineux qui traverse efficacement les couches d’eau, que ce soit à l’horizontale ou à la verticale.

Le Buster Jerk envoie des flashs lumineux très puissants visibles de très loin mais aussi des grandes profondeurs. Travaillé en jerking, le Buster Jerk exprime toute sa créativité en produisant des écarts impressionnants. Il monte, plonge, part sur le côté, de façon totalement désynchronisée et imprévisible. À chaque coup de canne, nous avons été pris de stupeur en voyant les dérapages totalement fous de ce leurre pourtant si simple de conception. À nos yeux, ce leurre est unique, nous n’avons encore rien vu de semblable ! Flottant en mer, le Buster Jerk 2 est pourtant capable de descendre jusqu’à près de deux mètres de profondeur grâce à son fort pouvoir de pénétration. Son museau pointu et son point de traction central favorisent cette plongée qui n’est pourtant assistée d’aucune bavette.

Au lancer, le transfert de bille joue pleinement son rôle et optimise les distances atteintes. Le Buster Jerk 2 ne se manie pas, il se violente ! Ce leurre n’est pas fait pour séduire le poisson mais pour l’agresser. N’envisagez donc pas de savants maniements microscopiques, ils ne servent à rien…

Au contraire, le Buster Jerk 2 se dynamise, il s’électrise grâce à des maniements violents et surexcités. La méthode la plus efficace consiste à lancer le Buster Jerk puis, immédiatement après la chute, à commencer l’animation par de puissants jerkings près d’un mètre d’amplitude. Resserrez les coups de canne pour les enchaîner rapidement. Plus vous irez vite et plus le leurre descend profondément. Jerkez le leurre sur quelques mètres puis passez à une séquence de twitching.

Twitchez le Buster Jerk à l’aide de coups de scion autoritaires de quelques centimètres. Ici, vous pouvez espacer les coups de scion pour temporiser le rythme. Enfin, vous pouvez effectuer quelques stop and go répartis çà et là dans l’animation. La nage du Buster Jerk n’imite rien de bien réel. Elle est totalement désordonnée et c’est pour cela qu’elle se révèle efficace. Cette excitation a fait ses preuves sur de nombreux carnassiers, en rivière comme en mer. Le bar ne sera pas insensible à ce leurre, bien au contraire.

Lancez et maniez votre Buster Jerk au plus près des têtes de roche ou des amoncellements d’algues. Il est à parier que les plus gros poissons qui s’y tiennent n’attendront pas longtemps avant de venir voir de quoi il en retourne. Le Buster Jerk se comporte admirablement bien dans les grands courants de Bretagne. Ces secteurs à gros poissons améliorent encore le comportement extrémiste de ce leurre qui appelle à grands coups de flashs lumineux ses adversaires. En l’utilisant dans les grands courants ou en pleine eau à l’écart de toute roche, vous aurez la possibilité de faire monter les poissons du fond en les appelant par de multiples signaux visuels et auditifs.

Rien ne vous empêche, bien entendu, de prospecter de la même manière les roches et le dessus des prairies herbeuses. Ce leurre est un véritable diable qui n’attend que votre propre déchaînement pour aller traquer le carnassier de vos rêves. Utilisez ce leurre avec toute l’agressivité qu’il nécessite. Ne vous focalisez pas sur la nage qui doit être la plus désordonnée possible.

Le Buster Jerk se comporte admirablement bien dans les grands courants de Bretagne. Ces secteurs à gros poissons améliorent encore le comportement extrémiste de ce leurre qui appelle à grands coups de flashs lumineux ses adversaires. Très physique, l’utilisation du Buster Jerk 2 demande une canne assez puissante, surtout assez raide de pointe. La bonne réactivité du leurre en dépend car avec une pointe trop souple, vous perdriez le bénéfice de la coupe franche mais hyperdynamique de ce leurre.

Conclusion

Le Buster Jerk s’adresse également aux poissons de rivière, et notamment au brochet. Avec le Buster Jerk 2, CWC nous gratifie d’un leurre au profil très amusant mais au comportement rare. Bien plus volumineux que les lipless minnow que nous connaissons, ce leurre est capable de réactions étonnantes. Jouant comme aucun autre avec les rayons lumineux, produisant un bruit assourdissant et insupportable sous l’eau, il enchaîne les mouvements les plus erratiques qui soient. Cette caractéristique fait toute sa valeur car les poissons les plus éduqués ont vraiment du mal à résister à autant d’instabilité, à autant d’excitation !

Le leurre Buster Jerk 2 prend et prendra encore du bar. Ce leurre est à conseiller pour tous les pêcheurs qui affectionnent le maniement dynamique de leurs leurres.