Pêche au bar » 🏅Les 10 meilleurs leurres pour le bar

🏅Les 10 meilleurs leurres pour le bar

En 2009 vous avez été près de 250 à vous prêter au jeu et à citer vos 5 leurres préférés dans le cadre du sondage annuel publié sur pecheaubar.com. Je vous propose de retrouver ci dessous une analyse des résultats de ce sondage. Ayant la chance de pêcher avec une très grande majorité des leurres qui rentrent dans le top 50 cette année, j’ai essayé de résumer en quelques lignes à chaque fois la ou les raisons qui font que tel ou tel leurre se place dans ce classement. Ces infos sont loin d’être exhaustives et demeurent très personnelles

Un grand merci à tous ceux qui se sont prêtés au jeu. Comme tous les ans, je ne pourrais que conseiller aux pêcheurs débutants qui ont souvent des difficultés à choisir leurs leurres, de se servir de ce classement pour faire leur sélection. Ici pas de place à la pub, au rédactionnel orienté ou à tout autre conseil subjectif… ce classement émane d’un vrai retour terrain, celui des pêcheurs eux même. Alors quoi de plus fiable ?

Quels sont les meilleurs leurres pour la pêche au bar ?

🥇1ere place avec 91 votes : X-Layer de Megabass

Sur 227 votants, 91 indiquent le x-layer comme un de leurs 5 leurres préférés. Ainsi chez 10 d’entre vous, 4 mettent en avant leur confiance dans ce leurre. Cela confirme les stats sorties de certaines compétitions de pêche du bar l’année dernière où le x-layer tenait également la première place des leurres ayant pris du poisson. Aujourd’hui le layer est bel et bien devenu une référence incontestable, incontournable pour le pêcheur aux leurres en mer. Son archi domination dans ce classement vient probablement aussi du fait qu’il s’agit là d’un leurre très polyvalent qui accepte nombre de maniements, de poids ou de type de plombées, et surtout qui permet de prendre assez rapidement du poisson, même pour un débutant qui ne connaît pas encore les détails exacts des animations ou des maniements. Depuis 3 ans le x layer figurait sur le podium de ce classement, cette année il s’empare presque logiquement de la première place. C’est incontestablement une des références à avoir dans sa collection de leurres souples, probablement LA référence à choisir pour commencer cette pêche. Seul bémol, son prix élevé… mais généralement si vite oublié.

🥈2eme place avec 61 votes : Flashminnow 110 SP de Lucky Craft

Lui aussi toujours sur le podium de ce classement, il gagne même une place cette année. Le flashminnow 110 SP est le poisson nageur moderne qui a permis a énormément d’entre nous de découvrir la pêche sportive aux leurres il y a maintenant une dizaine d’années. C’est la première grande référence de leurre japonais qui ait été largement adoptée en France. Ce poisson nageur de 11 cm s’est taillé une réputation sans conteste dès son arrivée chez nous. Il était alors au-dessus de tout ce qu’on connaissait. Aujourd’hui il doit faire face à des concurrents sérieux sur le plan de l’efficacité et de la technicité mais il figure toujours parmi les meilleurs poissons nageurs pour rechercher le bar ou le brochet, sa réputation et son histoire font le reste.

🥉3eme avec 52 votes : le Super Spook d’heddon

Le gagnant de l’année dernière recule mais garde une place sur un podium que l’on n’imaginait pas sans lui. Le super spook, basique, simple, efficace a ce don de rapporter des gros bars à ses utilisateurs. Leurre de surface très facile à manier et surtout aussi efficace lorsqu’il est travaillé avec application que lorsqu’il est ramené n’importe comment, c’est un leurre qui nous a offert de superbes attaques en surface. Il a l’avantage de bien se lancer et d’avoir une grosse flottabilité qui le rend très visible pour le pêcheur, l’aidant ainsi à bien visualiser son animation à ses débuts ou si la mer est formée. Ses grosses billes et son bruit sourd appellent les poissons de loin. Dernier bon point, son prix a nettement baissé depuis 2 ans et on le trouve aujourd’hui à moins de 8 euros ce qui en fait incontestablement un des meilleurs choix au rapport qualité/prix.

4eme avec 50 votes : le Z Claw de chez Zenith

Eternel 4ème ? Le Z Claw est un des seuls leurres de surface, vous le verrez plus bas, qui ne perd pas de place au classement cette année. Avec 50 suffrages contre 52 pour le super spook il mériterait presque de partager cette troisième marche du podium. Plus discret et plus technique que le super spook il permet souvent, dans sa version non bruiteuse, de faire la différence quand les poissons boudent la plupart des leurres de surface. Très technique, ce leurre autorise quelques fantaisies dans les animations, après quelques heures d’utilisation on arrivera par exemple à le faire évoluer juste sous la surface, étonnant (et souvent efficace) pour un topwater. En bref c’est un très bon complément au superspook. Il est peut-être même plus complet dans sa faculté à intéresser plus d’espèces, en eau douce comme en mer, c’est une référence et un choix de prédilection pour beaucoup d’adeptes de la surface.

5eme avec 20 votes : le Slug Go 6″ de Lunker City

Le Lunker City est un leurre souple rappelant la forme d’un lançon. Ses 15 cm en font déjà une belle bouchée qui permet de sélectionner un petit peu la taille de ses prises. Très efficace sur le bar et le lieu en particulier, ce leurre souple est relativement raide et résistant. Il sera généralement associé à une tête plombée de 10 à 30 g et permettra une prospection assez rapide des postes mais il pourra aussi dans certains cas être monté en weightless (sur hameçon anti-herbes non plombé) pour pêcher juste sous la surface, par exemple au-dessus des parcs. Le fait qu’il ait gagné 37 places dans le classement en une année devrait suffire à garantir son efficacité.

5eme avec 20 votes : le Fin’S Fish 4″ de Lunker City

Un autre leurre Lunker City conçu avec la même matière. Il a la forme d’un petit poisson. Sa fine queue en V positionnée horizontalement en fait un très bon leurre pour pêcher une couche d’eau en particulier et permet à son utilisateur de pratiquer des animations très lentes s’il est besoin. Sa faible taille (10 cm) en fait une cible de prédilection pour beaucoup de prédateurs (bars, lieus, orphies, maquereaux, chinchards, sars, perches, sandres, black bass…)… un sauve bredouille pour beaucoup d’entre nous. Une grosse montée dans le classement (28 places) pour lui aussi, preuve que les leurres Lunker City ont la confiance des pêcheurs. Le fait que la société flashmer en ait repris la distribution ne doit pas être étranger à cette montée soudaine des leurres de la marque, bien plus facile à trouver chez nos détaillants aujourd’hui qu’il y a quelques années.

5eme avec 20 votes : l’Artist 80 FR de chez Jackson

Voici un leurre en forte progression (+12 places). Surtout utilisé en méditerranée et en eau douce, c’est une friandise à laquelle loups, barracudas, sévereaux, perches et black-bass ont du mal a résister. Ce poisson nageur de 8 cm est caractérisé par une nage complètement anarchique, parfois imprévisible, serrée sur le rolling et ample dans les écarts à la fois. Une tuerie dans les chasses ou sur des poissons qui ont besoin d’un petit peu d’excitatif. En plus de cela l’Artist a cette chance d’être décliné dans des couleurs aussi magnifiques qu’efficaces parmi lesquelles chacun devrait pouvoir trouver son bonheur.

8eme avec 19 votes : le bonnie 128 d’Illex

Avec 19 suffrages, le bonnie dans sa grande taille perd 3 petites places au classement. Il n’en demeure pas moins un leurre apprécié des amateurs de pêche en surface. Efficace et se lançant très bien il fait partie des références indiscutables de topwater mais souffre peut-être un petit peu de sa ressemblance avec le super spook (taille, nage et son assez proches), moins cher chez le détaillant. Avec une forme un peu plus effilée que ce dernier et un choix de coloris complémentaire a celui de son concurrent il trouve néanmoins une place de choix dans les boîtes de beaucoup de fadas du walking the dog (animation en zig zag) qu’il réalise à merveille.

9eme avec 16 votes : le Megashad 120 de Flashmer

Personnellement je l’attendais plus haut tellement ce leurre est une légende chez les pêcheurs de bars de l’ouest de la France. La commercialisation d’une série au plastique moins raide en ce début d’année lui a peut-être coûté quelques places dans ce classement. Avec 16 citations il prend tout de même la place du shad le plus cité dans ce classement (elle était occupée par son grand frère, le 150, l’année dernière) et y gagne 9 places en un an. Le megashad 120, ce n’est plus un secret, est le choix de prédilection pour beaucoup de compétiteurs du Labrax Tour qui l’utilisent dans des profondeurs de 6 à 15 m, souvent dans le courant où il a l’avantage d’être doté d’une caudale qui émet des grosses vibrations sans saturer lors des animations rapides.

10eme avec 15 votes : le shad assassin 5″ de bass assassin

Ce leurre gagne 8 places. Il est essentiellement utilisé en weightless, en eau douce comme en mer, fait des ravages. Assez loin des premiers au général sa position s’explique par le faible nombre de pêcheurs qui utilisent la technique où il est roi mais quelle efficacité ! Très dense et compact il se lance à merveille sans qu’on doive lui ajouter de plombée. En coloris opening night pour le bar, chartreuse pour le brochet ou encore water melon pour le bass, ce leurre est un aimant à poissons.

10eme avec 15 votes : le Water Monitor 85 d’Illex

Celui-ci garde sa place de l’année dernière et reste leader des lipless minnows, ces leurres coulants démunis de bavette, qu’on va animer sous la surface. Très efficace, il est beaucoup utilisé par les pêcheurs qui opèrent depuis le bord et apprécient la distance qu’il permet d’atteindre au lancer. Sa petite taille (8.5 cm) et sa nage douce et coulée en font un leurre idéal pour pêcher les chasses ou les postes distants. Un bon choix, à mi chemin entre le leurre de surface et le poisson nageur.

12eme avec 14 votes : le Fin’S Fish 5.3/4″ de Lunker City

Ce leurre fait son entrée au classement. Même caractéristique que son petit frère décrit plus haut, il a le mérite d’offrir une plus belle bouchée (14.5 cm) et donc de sélectionner des prédateurs de belle taille. Utilisé en lancer ramené sur tête plombée, en weightless sur hameçon texan ou encore en verticale (surtout en eau douce) c’est un leurre très complet qui a prouvé son efficacité sur des gros sujets et sur de nombreuses espèces. On regrettera la distribution, en France, du modèle au ventre fendu uniquement. Si les utilisateurs de ce leurre en weightless gagnent à utiliser cette version, elle limite trop largement le choix de têtes plombées qu’on peut lui associer pour une pêche en lancer ramener. Une version non fendue permettrait à coup sûr d’élargir le champ de compétence de ce leurre exceptionnel.

12eme avec 14 votes : le Megaflash 115 de Flashmer

le Megaflash 115 de Flashmer (oui encore eux) est un poisson nageur bruiteur, basique et efficace, sans fioritures. On ne peut pas dire qu’il s’agisse là d’un beau leurre mais il a le mérite d’être plus abordable que beaucoup et d’être au moins aussi efficace que la plupart. On regrettera qu’il ne rentre pas dans la famille des leurre qui se lancent loin, ses 18 g sont peut être une petit juste et limitent souvent son utilisation à des pêches depuis un bateau ou sur des postes proches du bord. Ce leurre s’est fait une jolie réputation en méditerranée surtout. Il perd 3 places par rapport à l’année dernière mais garde sa force première : le rapport qualité/prix.

14eme avec 13 votes : le Gulp Alive Minnow 4

Ce leurre est un leurre à part(que je vous conseille en smelt pour la mer et en chartreuse pour l’eau douce). Si la forme mise ici en avant (poissonnet de 10 cm) semble la meilleure c’est surtout le concept gulp alive qui sort de l’ordinaire. Ces leurres souples fabriqués à base d’amidon de mais baignent dans un liquide dont seuls ses concepteurs connaissent la recette. Toujours est il que contrairement à beaucoup d’autres leurres, la dispersion des attractants emprunte la voie aqueuse et gagne ainsi énormément en efficacité. Si certains d’entre vous doutent de l’efficacité des attractants, essayez le gulp alive, vous serez surpris. Pour moi c’est la plus grande avancée de ces dernières années en terme de leurre. Si les formes et la finition des leurres gagnent encore à être améliorées, le résultat et d’ores et déjà présent et je met ma main à couper que ce leurre qui vient de faire son entrée au classement va encore y progresser pour se mêler aux toutes meilleures références citées ici. Il ne reste plus à ces messieurs de chez Berkley qu’à inventer le pot étanche, seule ombre au tableau aujourd’hui.

14eme avec 13 votes : le Megashad 150 de chez Flashmer

Ce leurre perd une place au classement et est détrôné par son petit frère de 12 cm. Il n’en demeure pas moins une valeur sûre, efficace et gage de belles prises. Un incontournable pour les pêcheurs de bars ou de lieus aux shads. Idéalement il sera associé à une tête plombée articulée pour lui laisser un maximum de liberté. La tête qui lui est associée dans les blisters 2 queues + 1 tête fait le boulot à merveille. Lancez, ramenez juste au-dessus du fond via de longues tirées entrecoupées par des relâchés où vous contrôlerez la descente… mais surtout n’oubliez pas de bien régler votre frein.

14eme avec 13 votes : le Chihuahua 110 de Megabait

Ce leurre perd 4 places au classement et suit la tendance globale des leurres de surface cette année. Il s’agit pourtant là d’un très bon leurre qui n’a plus à faire ses preuves. Ses 11 cm en font un leurre de taille standard, passe-partout, très classique dans la forme comme dans les animations qu’il autorise, le chihuahua est tout simplement efficace et complet. La gamme de coloris proposée est bien ciblée. Eau douce, Méditerranée, Atlantique, Bretagne, Manche, Mer du nord… il prend du poisson partout.

17eme avec 11 votes : le Arnaud 110 F d’Illex

Le Arnaud 110 F d’Illex gagne 23 places au classement et confirme son efficacité. Ce poisson nageur flottant (à l’arrêt seulement, dès qu’on le récupère il plonge pour travailler environ 1 m sous la surface) de 11 cm est très réactif et répond bien aux animations. Efficace en linéaire comme sur des animations sèches et nerveuses c’est lui aussi un leurre complet et compétent. Si sa gamme de couleur le destine de prime abord à l’utilisation en mer pour cibler le bar et le lieu, il offre aussi de très bons résultats sur le brochet.

17eme avec 11 votes : le Tide Minnow 135 Surf de Duo

Ce leurre fait lui aussi une belle opération au classement en grimpant de 11 places. Contrairement aux poissons nageurs précités (flashminnow, artist, megaflash, arnaud) qui sont des leurres polyvalents et complets, le tide minnow 135 surf a été développé pour une utilisation particulière : la pêche à longue distance. Outre sa forme on ne peut plus aérodynamique, le tide 135 surf bénéficie d’un système de propulsion magnétique par transfert de masses qui lui permet de se mettre en position idéale pour partir très vite et très loin. C’est l’arme préférée des pêcheurs de déferlantes, de baines ou de plage tout simplement.

17eme avec 11 votes : le Sand Eel 15 cm de Storm

Ce leurre monte lui aussi dans le classement (+4 places) et confirme les résultats des 2 dernières années. Ce leurre souple filiforme imite à la perfection une petite anguille s’il est monté sur une tête plombée légère (3 à 7 g) lui laissant de la liberté, parfois au moyen d’une articulation. En l’associant à une tête plus lourde à la hampe plus longue il adopte une nage plus raide, plus nerveuse et nous fait ainsi penser à un lançon (traduction de l’anglais “sand eel”). Dans tous les cas il s’agit là d’une belle friandise pour tromper les bars et les lieus de votre secteur.

20ème avec 10 votes : le Fin’S Fish (Lunker City) 5″ (12.5 cm)

Le Fin’s Fish fait étrangement son entrée dans le classement. Je dis étrangement pour une raison simple c’est que ce leurre n’est pas distribué en France. Bien entendu, il arrive à certains d’entre nous d’acheter à l’étranger pour trouver des prix ou des modèles qu’ils ne trouveraient pas en France mais de là à imaginer qu’un leurre introuvable chez nos détaillants prenne la 20ème place de ce classement… Bref, la taille 5″ est de toute évidence celle qui est la plus adaptée au pêcheur de bars. D’ailleurs quel que soit le leurre, on se rend compte que l’essentiel de nos leurres préférés mesurent entre 11 et 13 cm. Outre sa taille, et contrairement à la version 5.3/4″, le Fin’S Fish 5″ présente cet avantage de disposer d’une version non fendue, idéale pour pêcher en lancer ramener en association avec une tête plombée. Mais gageons que si l’importateur n’est pas encore au fait de ce trou à combler dans sa gamme, il aura vent de ce sondage qui lui inspirera je l’espère de nous proposer cette version du célèbre leurre dès l’année prochaine.

20eme avec 10 votes : le Sea Shad 5″ de bass assassin

C’est la version “queue de shad” du shad assassin dont on parlait plus haut. Assez souple, sa caudale est très mobile sur le plan horizontal et permet de pêcher efficacement même sur des récupérations très lentes. Initialement dédié à la pêche sur hameçon anti herbe (weightless, texan ou carolina) il est aussi très efficace sur tête plombée (ici la fente ne gène pas) pour une pêche en lancer ramener ou en verticale. C’est sa faculté à pêcher très lentement qui le différencie des autres shads. Un excellent complément aux megashads, beaucoup plus vibratoires qu’on utilisera pour une pêche plus rapide.

20eme avec 10 votes : le frosty 2 de Xorüs

Il perd du terrain (- 7 places) comme presque tous les leurres de surface cette année. Ce leurre de surface à la forme particulière (long et fin) a fait le bonheur de beaucoup de pêcheurs de bars. Animé rapidement il déclenche de nombreuses attaques (malheureusement souvent pas concrétisées) et permet de prendre très rapidement la température d’une zone, de savoir si les poissons sont actifs. C’est aussi un des seuls leurres de surface qui donne de très bons résultats quand les bars sont fixés sur les lançons. Notons qu’il s’agit là d’un leurre développé exclusivement pour la pêche du bar en France, ce qui est suffisamment rare pour être signalé.

23eme avec 9 votes : le Tide Minnow 175 slim de Duo

Ce leurre gagne 19 places au classement et montre que certains pêcheurs se plaisent à utiliser des leurres très longs (le 175 slim est le plus grand tide de la gamme) pour sélectionner les gros poissons. À l’image de toute la gamme tide minnow on tient là un leurre qui se lance remarquablement bien et est donc plébiscité par les pêcheurs du bord et les pêcheurs de mousse. Sa taille et sa silhouette longue en font un leurre un petit peu moins hérétique que ses confrères mais bien souvent une simple récupération linéaire lui suffit pour séduire les gros bars.

23eme avec 9 votes : le Debu Nyoro 85 de Jackson

Ce leurre perd 2 petites places au classement. Ce leurre est un lipless minnow coulant (comme le water monitor cité plus haut) non-bruiteur. Il s’est taillé une très bonne réputation en Méditerranée en offrant à ses utilisateurs la chance de capturer des poissons de très nombreuses espèces. Sa nage atypique et discrète en fait une cible de choix dans les conditions difficiles mais reste efficace quand les conditions se musclent. Il s’agit là d’un leurre extrêmement polyvalent et performant qui se lance très correctement malgré son faible poids (18g).

23eme avec 9 votes : le Sammy 115 de Lucky Craft

Ce leurre n’échappe pas à la règle des leurres de surface et perd 17 places dans ce classement. Et pourtant, il s’agit là d’un leurre de légende qui, aux côtés du flashminnow, à permis à beaucoup d’entre nous de découvrir, il y a une décennie maintenant, les plaisirs de la pêche des carnassiers aux leurres modernes. Alors pourquoi cette baisse ? Le sammy a pris un nombre incalculable de bars, de brochets, de perches, de bass. Alors quoi ? Peut-être souffre-t-il de la concurrence de quelques nouveautés qui se lancent légèrement mieux. Peut-être aussi souffre-t-il des difficultés que connait l’importateur à faire venir les bons coloris, aux bons moments. Toujours est-il que le sammy 115 reste un excellent leurre de surface, doté d’une histoire et d’une réputation sans failles.

26eme avec 8 votes : le Giant X-Layer de Megabass

Ce leurre grand frère du vainqueur de ce classement par la taille, petit frère par l’âge (il vient de fêter ses 2 ans) commence à faire son trou et rentre à son tour dans ce classement. L’idée est simple, le x-layer est peut être le meilleur leurre pour pêcher le bar, Ultimate Fishing, son importateur pour le marché européen a travaillé avec Megabass a la création d’un modèle de taille supérieure développé pour la France et pour les pêcheurs de gros poissons. Ses 15 cm en font un leurre un peu plus costaud que la version originale et ce n’est pas une surprise si certains pêcheurs l’utilisent pour pêcher plus lourd, plus creux, plus gros.

26eme avec 8 votes : le Nitro Soft Jerk Lightning 110 de Illex alias la Frite

Ce leurre rentre aussi dans ce classement. Leurre souple très raide à la section triangulaire, ce leurre est développé et dédié à des pêches rapides entre 2 eaux à la recherche des bars actifs. Il sera monté face plate vers le bas pour conserver un maximum de portance sur l’eau et garder la couche d’eau à laquelle on aura décidé de le faire évoluer. Dans l’idéal on l’associera à la tête qui a été développée pour lui (mais est excellente pour d’autres leurres également) : la lightning head, de chez Illex également.

26eme avec 8 votes : le Mother Worm 6″ de chez Madness

C’est un leurre (très) souple à la forme de slug (ressemblant à un lançon, une anguille, un vers). La version 6″ (15 cm) nous paraît presque petite à côté du 8 et du 10 pouces proposés également par la marque mais c’est visiblement celle qui fédère le plus d’avis positifs chez les pêcheurs qui considèrent le mother comme un des meilleurs leurres souples pour pêcher le bar. Il n’empêche qu’il perd 8 places cette année, probablement la faute à sa grande fragilité et à l’augmentation de son tarif de vente l’hiver dernier.

29eme avec 7 votes : le Rolling Shad L de Xorus

Ce leurre rentre dans le classement lui aussi. Avec ses 13 cm on retombe dans les tailles standard des leurres qui fonctionnent bien. Comme son nom l’indique, il bénéficie d’un gros rolling (basculement de tout le corps de droite à gauche lors de la récupération) qui s’ajoute aux fortes vibrations émises par sa large caudale. Résistant, ce shad est efficace dans beaucoup de circonstance et permet de pêcher à des vitesses très variables, les vibrations de sa caudale se déclenchent assez rapidement et il accepte des récupérations rapides sans saturer. Son avantage incontestable réside dans le fait qu’on le sent très bien travailler dans la canne.

29eme avec 7 votes : le Shad GT 9 cm de Delalande

Ce leurre rentre aussi dans un classement qui compte plus de 2 fois plus de shads que l’année passée, preuve de la montée en force de ce type de pêche (au détriment des leurres de surface ?). Le GT est un shad très classique aux flancs comprimés, assez haut de corps, avec une caudale de taille moyenne produisant de fortes vibrations. Très complet, il est d’une utilisation très simple, en lancer ramener classique et offre de très bons résultats à ceux qui l’ont adopté. Dans les tailles inférieures à 10 cm, le shad GT est probablement la meilleure référence de shads à grosses vibrations.

29eme avec 7 votes : le Slug Go 4.5″ de Lunker City

Ce leurre imite un petit lançon, oui un éperlan d’une douzaine de centimètres. C’est associé à une tête plombée ronde, en forme de tête de poisson ou encore allongée, de 5 à 25 grammes pour une pêche à la volée qu’il se montrera le plus efficace. Solide et abordable financièrement, son utilisation basique le place à la portée de tous et c’est probablement là qu’est son succès. Un choix de coloris intéressant vient améliorer l’offre de ce grand classique de la pêche du bar et du lieu aux leurres.

29eme avec 7 votes : le WTG 95 de Storm

La bonne surprise de ce classement, c’est le seul leurre de surface qui affiche une belle progression cette année (il fait son entrée ici). Tout comme le Z Claw qui lui aussi garde la confiance des pêcheurs, il s’agit d’un stick bait comprimé dans la longueur et relativement trapu. Moins technique que son “modèle”, il est destiné à une animation en walking the dog (nage en zigzag) qu’il réalise très bien. Un de ses gros avantages réside dans son prix, très abordable, comme tous les leurres de la gamme pro team chez storm.

29eme avec 7 votes : le NSJB 112 d’Illex

Ce leurre est un shad a toute petite caudale, destiné à des pêches en linéaire à faible et moyenne vitesse sur des têtes allant jusqu’à 30 g, on peut presque s’autoriser à le manier comme s’il ne s’agissait pas d’un shad tant sa queue ne bride pas les écarts du leurre. Son attractant au gout crustacé et ses quelques excellentes couleurs en font un petit shad (12 cm) efficace qui a largement fait parler de lui ces dernières années, surtout en Normandie o ù ses utilisateurs sont légion.

29eme avec 7 votes : le Patchinko de chez Xorus

Ce leurre est le grand frère du Frosty que nous avons décrit plus haut. Leurre de surface atteignant des distances records, ce sont logiquement les pêcheurs du bord qui s’y sont le plus intéressés. Sa grande taille (14cm), sa faible section et son grand poids (27 g) lui donnent un aérodynamisme parfait… et en plus il prend du poisson, et pas qu’un petit peu. Chose intéressante qu’il a en plus du frosty, il part mieux contre le vent et tient très bien les vagues en cas de mer formée. Cela ne l’empêche cependant pas de rétrograder lui aussi au classement en perdant 13 places.

29eme avec 7 votes le bonne 95 d’Illex

Il perd 22 places. Que dire de plus sinon que c’est lui aussi un super leurre qui prend beaucoup de poissons et bénéficie d’une gamme de coloris très intéressante. Très bruiteur pour un leurre de cette taille, il a une nage serrée. Une de ses principales qualités réside dans le fait qu’il accepte toutes les vitesses de récupération sans saturer. Qu’on pratique des maniements lents ou très rapides, le bonnie 95 reste très efficace. Personnellement j’ai cassé sur un poisson énorme en pêchant avec ce leurre, peut-être le bar de ma vie…

36eme avec 6 votes : la Glaze 40 g de chez Hart

Ce leurre fait son entrée dans le classement et sera d’ailleurs la seule à y représenter la famille des jigs et des cuillers. Il y a 2 ans Frederic Lavion et Yoann Houssais, compétiteurs sous les couleurs de Hart avaient largement contribué à faire sortir ce leurre de l’inconnu en l’utilisant avec succès en compétition. Aujourd’hui si les hommes ont changé de crémerie, la glaze est toujours là et a confirmé ses compétences. Pêcheurs du bord comme pêcheurs en bateau l’utilisent allègrement pour tenter bars, maquereaux, pélamides, lieus ou encore morues.

36eme avec 6 votes : le Hazedong 4″ de Megabass

Ce leurre rentre lui aussi dans le classement après avoir attendu sur le seuil les années passées. Petit leurre souple de 10 cm à la forme de gobie et à l’attractant très efficace, le hazedong 4″ fait fureur sur les perches, les bass ou les bars dès lors qu’on l’associe à une plombée légère. L’avènement des pêches en finesse où il fait figure de référence aux côtés des x layer, fins fish 4″ et autres sand eel cités plus haut, lui aura permis d’entrer dans ce classement à son tour. Idéal en estuaire ou en étang.

36eme avec 6 votes : le Vision 110 de Megabass

Ce leurre revient dans le classement après en être sorti l’année dernière. Jerkbait de 11 cm très technique et terriblement efficace, le vision à la faculté d’intéresser de gros poissons et d’être extrêmement polyvalent tant au point de vue de son maniement que de sa vitesse de récupération ou encore des espèces qu’il permet de capturer. Leurre aux coloris superbes, certains sont même tombé dans la collectionnite et n’osent même pas le mettre à l’eau de peur de le perdre. Tant pis pour eux ils passent à côté de beaucoup de poissons.

36eme avec 6 votes : le SB90 de Storm

C’est le second leurre de surface à gagner du terrain cette année. Appartenant à la même gamme (pro team) que le WTG décrit plus haut, lui aussi en progression, on peut penser que le positionnement prix super compétitif de cette gamme y est pourbeaucoup dans la montée en force de ces 2 leurres. Avec ses 9 cm le SB est un stickbait relativement classique, bruiteur il émet une vibration large fréquence qui intéresse les prédateurs. Très utilisé sur les parcs ou en estuaire pour pêcher le bar, il est aussi très à l’aise en eau douce pour cibler les perches ou les black bass.

36eme avec 6 votes : le B Freeze 100 SP de Lucky Craft

Ce leurre perd 8 places depuis l’année dernière. Ce poisson nageur haut de corps se maintient à la profondeur où il se tient quand vous faites une pause dans son animation. Muni de billes, c’est un leurre qui est souvent utiliser pour pêcher les postés (plateaux rocheux en mer, bois morts en eau douce) et les faire sortir chercher le leurre. C’est une référence depuis longtemps, aujourd’hui il souffre probablement d’une concurrence de plus en plus rude d’autres leurres lui ressemblant car le B Freeze à fait école et inspiré nombre de créateurs de leurres.

36eme avec 6 votes : le HS Shad 802 de Spro

Ce leurre perd quand à lui 17 places. Ce shad très souple a pris des quantités hallucinantes de bars depuis son apparition sur les broches de nos détaillants. On lui reprochait son extrême fragilité et son rapport durée de vie/prix désastreux. Voila maintenant un an que des copies de ce leurre ont envahi le marché et sont vendues à moindre prix, d’où probablement sa chute dans le classement. Reste à savoir si ces copies sont aussi efficaces que l’original et en particulier si elles donneront les même résultats sur des pêches extrêmement lentes où le HS Shad excelle.

36eme avec 6 votes : le sammy 100 de Lucky Craft

Le sammy 100 chute (comme le modèle 115 dont nous avons parlé plus haut) de 29 places dans le classement. Et pourtant on tient là un des leurres de surface qui a le plus de bars, de bass et de perches à son actif… cela ne l’empêche pas de suivre la tendance. Alors, concurrence de plus en plus rude ? Mauvaise distribution chez les détaillants ? Quelle que soit la raison, ce stickbait de 10 cm reste un très bon leurre de surface, produisant des sons léger, presque cristallins ce qui le différencie de la plupart des autres leurres de sa famille.

43eme avec 5 votes : le Sayori Shad de Xorus

Ce leurre est un shad à la forme peu commune. Il fait son entrée dans le classement. Très allongé et doté d’une caudale décalée dans la continuité du leurre, le Sayori Shad est à ne pas en douter une alternative intéressante aux shads traditionnels. Extrêmement performant quand les bars et les lieus tapent sur les lançons, il a déjà fait son trou chez beaucoup de compétiteurs qui lui reconnaissent un intérêt évident. Solide, ce shad à une durée de vie appréciable qui nous fait légèrement oublier son tarif.

43eme avec 5 votes : le Tide Minnow 140 Slim de Duo

Ce leurre rentre lui aussi dans le top 50. Avec sa forme effilée, ses 14 cm, ses 19 grammes et son système efficace de transfert de masse, il s’agit d’un leurre qui se lance très bien. Idéal quand les prédateurs ciblent les lançons, le tide minnow 140 slim nage à 50 cm de la surface ce qui permet de l’utiliser même dans de très faibles profondeurs, d’autant plus qu’en pêchant canne haute on peut le forcer à nager encore moins profond. Une référence pour toutes les pêches du bord pour lesquelles la distance est la clé de la réussite.

43eme avec 5 votes : le Tide Minnow 125 SLD de Duo

Ce leurre fait lui aussi son entrée dans le classement. Ce jerkbait de 12.5 cm, conçu pour la distance de lancer a été réfléchi pour les pêcheurs du bord qui doivent pouvoir propulser leurs poissons nageurs à longue distance (d’où le LD) pour espérer toucher du poisson régulièrement. Munis d’un système efficace de transfert de masse comme l’essentiel des leurres de la gamme Duo, notons que le 125 SLD a la capacité de pêcher plus lentement que les séries slim classiques du fait de son rolling prononcé et de sa forme qui le fait réagir à chaque sollicitation du pêcheur.

43eme avec 5 votes : le Shad GT 13 cm de Delalande

Ce leurre est la dernière entrée de l’année au classement. On a parlé plus haut de son petit frère qui a lui aussi les faveurs des pêcheurs au shad. Le shad Gt est un shad classique et complet qui sait à peu près tout faire et prend régulièrement du poisson. Très utilisé sur les bars, les lieus, les brochets et les sandres le GT 13 est décliné dans des coloris intéressants et est même commercialisé dans des blisters incluant plusieurs couleurs. Idéal pour essayer ce désormais grand classique.

Le top 10 des marques de leurres

RangMarqueCitationsPart des votesEvolution 08/09
1🥇Megabass14313 %+ 2
2🥈Lucky Craft13011 %– 1
3🥉Illex11910 %– 1
4Lunker City878 %entrée
5Heddon565 %– 1
6Duo545 %+ 2
7Zenith514 %=
8Flashmer484 %– 2
9Storm464 %– 4
10Jackson434 %=
Les meilleures marques pour les leurres

Le top 50 des meilleurs leurres pour pêcher le bar

RangNom du leurreMarqueVotesEvolution 08/09
1🥇X-layerMegabass91+ 1
2🥈Flashminnow 110 SPLucky Craft61+ 1
3🥉Super SpookHeddon52– 2
4Z-ClawZenith50=
5Slug Go 6 “Lunker City20+ 37
Fin’S Fish 4″Lunker City20+ 28
Artist 80 FrJackson20+ 12
8Bonnie 128Illex19– 3
9Megashad 120Flashmer16+ 9
10Shad Assassin 5″Bass Assassin15+ 8
Water Monitor 85Illex15=
12Megaflash 115Flashmer14– 3
Fin’S Fish 5.3/4″Lunker City14entrée
14Gulp Alive Minnow 4″Berkley13entrée
Megashad 150Flashmer13– 1
Chihuahua 110Megabait13– 4
17Arnaud 110 FIllex11+ 23
Tide Minnow 135 SurfDuo11+11
Sand Eel 150Storm11+ 4
20Fin’S Fish 5″Lunker City10entrée
Sea Shad 5″Bass Assassin10entrée
Frosty 2Xorus10– 7
23Tide Minnow Slim 175Duo9+ 19
Debu Nyoro 85Jackson9– 2
Sammy 115Lucky Craft9– 17
26Giant X LayerMegabass8entrée
Nitro Soft Jerk Lightning 110Illex8entrée
Mother Worm 6″Madness8– 8
29Rolling Shad 130Xorus7entrée
Shad GT 9 cmDelalande7entrée
Slug Go 4.5″Lunker City7entrée
WTG 95Storm7entrée
NSJB 112Illex7– 1
PatchinkoXorus7– 13
Bonnie 95Illex7– 22
36Glaze 40 gHart6entrée
Hazedong 4″Megabass6entrée
Vision 110Megabass6entrée
SB 90Storm6+ 4
B Freeze 100 SPLucky Craft6– 8
HS Shad 802Spro6– 17
Sammy 100Lucky Craft6– 29
43Sayori ShadXorus5entrée
Tide Minnow 140 SlimDuo5entrée
Tide Minnow 125 SLDDuo5entrée
Shad GT 13 cmDelalande5entrée
DD Squirrel 79Illex5– 10
Mother Worm 8″Madness5– 15
Tide Minnow Slim 120Duo5– 16
Shad GT 11 cmDelalande5– 18