Pêche au bar » Zoom sur le Leurre souple dynagone imakatsu

Zoom sur le Leurre souple dynagone imakatsu

Le (ou la ? je n’en sais rien) dynagone d’Imakatsu est une imitation d’écrevisse destinée à tromper les black bass. Composé d’un corps simple de forme cylindrique doté d’imitations de pattes, d’antennes et de pinces, ce leurre à l’énorme avantage, s’il est monté correctement, de repartir en arrière à l’occasion des relâchés.

C’est en tout cas de cette façon que nous avons eu le plus de résultats avec la bête. L’œillet de votre hameçon texan (de forme wide gap) viendra se loger entre les deux flaps qui imitent les pinces de la bestiole tandis que la hampe de l’hameçon épousera les flancs du leurre et que la pointe se placera au départ de la zone où la section du leurre commence à décliner.

Animer le leurre dynagone d’imakatsu

Il existe probablement 50 façons d’animer ce leurre mais celle que nous apprécions le plus dans l’équipe pecheaubar.com est celle qui consiste à ramener le leurre de façon lente et régulière sur une trentaine de centimètres en le décollant du fond puis à rendre la main en contrôlant la descente du leurre qui repart en arrière plus qu’il ne retombe. Essayez le à vue et vous verrez à quel point cette animation est similaire au déplacement d’une écrevisse (pour ceux qui ciblent le black bass), d’une cigale de mer ou d’une crevette (pour ceux qui se penchent plutôt sur le bar). Dans tous les cas, bars, black bass et perches ont déjà fait les frais du leurre ainsi manié qui semble avoir ce petit truc en plus qui aide à prendre les poissons les plus difficiles.

Astuce : utilisez un clou en plomb ou en tungstène (insert weight) que vous insèrerez dans le cul du leurre afin de régler parfaitement l’action planante de celui-ci lors de la descente.

pecheaubar.com